Académie royale de Médecine de Belgique

|

Vidéo et résumé de Jean Schoenen

 

MIGRAINES : NOUVEAUTÉS PHYSIOPATHOLOGIQUES ET THÉRAPEUTIQUES

par le Pr J. SCHOENEN (U.Lg.), invité.

Grâce à une approche multidisciplinaire et translationnelle les connaissances physiopathologiques sur les migraines ont progressé considérablement dans la dernière décennie. Les migraines communes avec et sans aura apparaissent clairement comme des maladies génétiques complexes où des polymorphismes génétiques modifient discrètement la réactivité du système nerveux central et/ou son métabolisme et/ou les mécanismes de contrôle endogènes de la douleur céphalique pour déterminer un « seuil migraineux » sur lequel agissent des facteurs environnementaux et hormonaux. Les données de recherche qui soutiennent ce concept seront exposées. Les progrès dans la prise en charge thérapeutique des patients migraineux bénéficient de l’avancée des connaissances physiopathologiques. De nouvelles molécules pour le traitement aigu des crises de migraine sont à l’étude, mais, dans le domaine du traitement préventif anti-migraineux, ce sont surtout les techniques de neurostimulation qui suscitent de grands espoirs, notamment dans les formes de migraine les plus invalidantes.

______________________

Ont pris part à la discussion les Professeurs A. Dresse, J.-J. Vanderhaeghen, I. Pelc et G. Franck.