Académie royale de Médecine de Belgique

|

Jean-Jacques VANDERHAEGHEN

(Emma René)

Né à Bruges le 14 juin 1934.

Elu Correspondant régnicole le 24 novembre 1990.

Membre titulaire le 25 octobre 2003.

Membre honoraire le 14 juin 2009.

Professeur honoraire de l'université libre de Bruxelles depuis 1999.

Membre de l'Academia Europea depuis 1990.

Décédé à Bruxelles le 6 mai 2015

Spécialité : Neurosciences.

Médecin en 1961, licencié en neurologie en 1965 et professeur agrégé en 1982 de l'ULB.  Visiting Professor à l'Université de Stanford (1968)

Né le 14 juin 1934 à Bruges.  Médecin en 1961, licencié en neurologie en 1965 et professeur agrégé en 1982 de l'ULB.  Visiting Professor à l'Université de Stanford (1968-70).  Enseignant de neuropathologie à la VUB, l'UMH, et l'ULB (chargé de cours 1971-92). Chaire Francqui à la VUB (Chemical communications and Brain(dys)Function) en 1998-99.  A l'ULB,  Assistant  depuis 1963 et directeur de laboratoires depuis 1971 dans le domaine des neurosciences  et de l'anatomie pathologique (Neurophysiologie, Neuropeptides et Neuropathologie), Professeur Ordinaire de neurophysiologie de 1992-1999, Professeur Honoraire depuis 1999.

Les articles de Vanderhaeghen J-J  ont donné lieu à 9000 citations, avec un h index de 46.

A Stanford, avec L. ENG et A Bignami, découverte dans les plaques de cerveaux humains, de la GFAP ou glial fibrillary acidic protein (Brain Research 1971, 908 cit).

A Bruxelles, découverte princeps de ce que les peptides digestifs (CCK) sont également synthétisés dans le système nerveux central (Nature 1975, 689 cit avec JC Signeau et W Gepts ), où ils se colocalisent intraneuronalement avec des neurotransmetteurs (Dopamine, PNAS 1980 441 cit, avec F Lotstra), ou entre eux (ocytocine, Cell tissue res 1981, 128 cit avec F Lotstra).  Par la suite, nombreux travaux sur les neuropeptides y compris leur implication en neurologie et psychiatrie.

De 1991-1999, travaux avec M Parmentier C Ledent et S Schiffmann sur la découverte de la localisation cérébro striatale et corticale des récepteurs à l'adénosine (J neurochem 1991, 383  cit, Nature 1997, 593 cit ).

Les articles de Vanderhaeghen J-J  ont donné lieu à 9000 citations, avec un h index de 46.