Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé Jean-Pierre Olié


LA SANTÉ MENTALE DES MÉDECINS EST-ELLE MENACÉE ET POURQUOI ?  

par Jean-Pierre OLIÉ (Service de Psychiatrie de l’Hôpital Sainte-Anne, Paris), invité.         

La santé mentale des médecins est-elle menacée et pourquoi ?

Un premier constat : l’organisation du monde du travail révèle une fréquence insoupçonnée de la souffrance psychique. La connaissance des déterminants doit conduire à des actions de prévention au niveau individuel et au niveau collectif. Les maladies, complications du stress chronique sont devenues un vrai  « problème de société » : maladies métaboliques, addictions, maladies émotionnelles.

Le métier de médecin est un métier à risque car il met en jeu une charge émotionnelle différente de ce qui existe pour d’autres professions exceptés les métiers du soin ou du domaine de l’aide sociale. De surcroit la profession médicale doit aujourd’hui  s’adapter à des changements qui mettent en question le sens de la profession (poids du facteur économique) et le colloque singulier avec le patient qui, dans le meilleur des cas est devenu un sachant, dans le pire des cas un crédule.

Il importe de prendre en compte ces nouveaux aspects du métier de médecin en :

revalorisant le compagnonnage des étudiants en médecine et en les éduquant sur leurs propres émotions et la manière de les gérer,

favorisant le travail d’équipe pour une meilleure reconnaissance de la place que chacun occupe,

déstigmatisant ce que sont les maladies mentales qui ne doivent être reconnues pour ce qu’elles sont, des pathologies susceptibles de toucher au moins 20 % d’entre nous.