Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé de Jean-Luc Balligand, membre titulaire

(Ont pris part à la discussion : MM. les Prs J.-M. Foidart, G. Casimir, Th. Godfraind, et G. Moonen).

Nouvelles cibles de traitement du remodelage myocardique

par J.-L. BALLIGAND (UCLouvain), membre titulaire.

En réaction à toute agression tissulaire, qu’elle soit d’origine ischémique, hémodynamique ou neurohormonale, le myocarde engage un programme transcriptionnel  aboutissant à de profonds remaniements touchant tous ses éléments cellulaires, globalement appelés « remodelage myocardique ». Celui-ci procède de changements affectant le phénotype des myocytes cardiaques (e.a. par hypertrophie), mais aussi les autres types cellulaires (fibroblastes, cellules endothéliales et inflammatoires) aboutissant à la fibrose, raréfaction capillaire, puis modifications des propriétés de compliance et de contractilité du myocarde, évoluant inexorablement vers l’insuffisance cardiaque. Alors que les traitements actuels visent essentiellement à atténuer ces phénomènes par le blocage pharmacologique du cortège neurohormonal qui accompagne cette évolution, peu d’approches s’attaquent à la source de cette pathologie. Une telle approche passe nécessairement par l’élucidation des mécanismes fondamentaux de signalisation cellulaire. Notre laboratoire a mis en évidence l’importance de la production d’espèces réactives de l’oxygène, dans des compartiments cellulaires spécifiques, à l’origine de l’hypertrophie et de la fibrose myocardique à la suite d’agression hémodynamique ou neurohormonale. Nous illustrerons le rôle des récepteurs adrénergiques dans ces phénomènes et l’exploitation du récepteur beta3-adrénergique, en particulier, comme nouvelle cible thérapeutique, actuellement étudiée dans une étude clinique multicentrique. Plus récemment, nous avons identifié le rôle d’isoformes spécifiques des canaux à eau, ou Aquaporines dans le remodelage oxydatif du myocarde. Le développement d’inhibiteurs spécifiques de ces Aquaporines offre une nouvelle perspective thérapeutique pour la prévention du remodelage myocardique à l’origine de nombreuses pathologies cardiaques débilitantes.