Académie royale de Médecine de Belgique

|

28 nov. 2017. C. Tilleux, R. Olszewski et Et. Danse: Les momies égyptiennes des Musées royaux d’art et d’histoire en trois dimensions

à 18 h. au Palais des Académies, 1 rue Ducale

Inscriptions ici

Les momies égyptiennes ont toujours fasciné le grand public et les chercheurs car elles recèlent des mystères non encore élucidés et nous interpellent aussi sur le concept d’éternité.

Ce cours-conférence portera sur les nouvelles découvertes liées aux momies égyptiennes des Musées royaux d’Art et d’Histoire de Bruxelles, qui ont été scannées dans le Département d’imagerie médicale et de radiologie des Cliniques universitaires Saint-Luc, à Bruxelles, en 2016, avec des CT scanners tridimensionnels (3D) les plus puissants et les plus modernes qui existent actuellement (dual-energy, 256 barrettes) et par le CT scanner spectral 3D, pour évaluer la composition atomique à tous les niveaux de la momie.

L’analyse interdisciplinaire des images 3D a permis d’évaluer non seulement le squelette mais aussi les organes internes, les pathologies, les techniques d’embaumement, la structure des sarcophages et des vases canopes, ainsi que d’autres artefacts archéologiques trouvés dans les chambres funéraires (animaux).

Par ailleurs, et pour la première fois au monde, l’impression 3D a été utilisée avec succès pour reconstituer, à partir des images de CT scanner 3D ultra-précis, des éléments de squelette et des organes internes de la momie et ainsi d’enrichir l’analyse 3D des momies et en permettre une autopsie virtuelle non destructrice.

Les nouvelles technologies 3D permettent ainsi de confronter la réalité scientifique avec les légendes, mythes et dogmes de l’archéologie classique.