Académie royale de Médecine de Belgique

|

Discussion du rapport de la Commission chargée d'examiner le mémoire reçu pour participer au concours pour le prix Alvarenga (1941-1942)

M. P. D’Hollander, Rapporteur.

            Voici ce rapport :

            Un seul mémoire a été reçu pour participer au concours pour le prix Alvarenga de la période 1941-1942. Il a pour titre : Contribution à l’étude des voies vestibulaires centrales et est accompagné d’un pli cacheté portant comme épigraphe : Audaces fortuna juvat.

            Le titre du travail promet plus que son contenu n’apporte. En effet, la question des voies vestibulaires centrales hautes – thalamiques et cérébrales – n’a pas été abordée par l’auteur. En fait, l’objet proprement dit de ses recherches a trait au faisceau longitudinal postérieur. Les recherches expérimentales sur le lapin ont consisté à pratiquer des lésions dans les régions où circule le faisceau longitudinal postérieur. L’examen rigoureux des lésions provoquées, d’une part, et celui des dégénérescences au moyen de la méthode de Marchi, d’autre part -  étude menée avec toute la rigueur scientifique indispensable – ont conduit l’auteur à des constatations qui confirment celles d’autres auteurs et aussi à des acquisitions nouvelles de réelle valeur.

            Dans l’interprétation des résultats qu’il a obtenus au point de vue physio-pathologique, l’auteur a dû recourir nécessairement aux données importantes que nous ont fait connaître les observations cliniques. Loin de vouloir lui en faire un reproche, il y a lieu de le féliciter d’avoir, dans ce domaine encore si obscur de la physiologie nerveuse, pu nous apporter des faits précis qui, à la lumière de la clinique, acquièrent une signification importante.

            Votre Commission estime que le mémoire constitue une contribution de valeur à nos connaissances sur les voies vestibulaires et le système nerveux central en général ; elle est d’avis que ce travail mérite d’être récompensé par l’octroi du prix Alvarenga.

            Elle propose, en outre, dans la mesure des possibilités budgétaires, de publier le mémoire dans le Recueil des Mémoires couronnés.

-  Le rapport est approuvé. La proclamation des résultats du concours aura lieu à l’ouverture de la séance publique du 18 juillet prochain.

Séance du 27 juin 1942.