Académie royale de Médecine de Belgique

|

(Julien)
Né à Paris (France) le 7 avril 1908.
Elu Correspondant étranger le 29 novembre 1975 (première section). Professeur émérite de l'université de Paris.
Spécialité : physiologie.
Décédé le 20 mai 1991.

Agrégé de Physiologie à la Faculté de Médecine de Paris en 1946, il y fut nommé Professeur de Physiologie en 1955. En 1958, il devint Directeur du Laboratoire de Physiologie pathologique E.P.H.E. et, dès 1964, il occupa la chaire de physiologie de l’Université de Paris. Il fut, par ailleurs, chef de service à l’Hôpital Necker-Enfants malades. Il fit de brillantes études, ce qui lui valut d’être lauréat à la Faculté de Médecine, puis lauréat de l’Académie de médecine puis de l’Institut (Académie des Sciences). En 1937, il établit le premier antihistaminique de synthèse.
Il fut membre de l’Académie Nationale de Médecine, de m’Association des Physiologistes, de la société de Biologie, de la Société française de biologie clinique, de la Société française de thérapeutique et de Pharmacodynamie, de la Société française d’Allergie (Président), de l’Académie européenne d’allergie, de l’Association française pour l’avancement des Sciences (membre fondateur), de l’Association Défense de la langue française, de la Nutrition society, de l’Histamine Club (Secrétaire, Président)et de la Royal Society of Medicine.

Il fut Chevalier et Officier de la Légion d’Honneur, ainsi que Chevalier des Palmes Académiques.

Une liste de 10 travaux est consultable à l’Académie.