Académie royale de Médecine de Belgique

|

(Adrien Emile Louis)

Né à Ypres le 26 juillet 1873.

Elu Correspondant régnicole le 28 janvier 1911.

Membre titulaire le 25 juin 1921 (deuxième section).

Président pour 1936.

Professeur émérite à l'université de Liège et ancien Ministre des Sciences et des Arts.

Spécialités : physiologie et physiopathologie.

Décédé à Bruxelles le 14 septembre 1953. Notice par R. Bruynoghe le 26 septembre 1953 (Bulletin). Eloge par L. Brull le 25 février 1956 (Bulletin). Photo in archives et Bulletin 1956; buste en bronze.

Il s’inscrivit à la Faculté de Médecine de l’Université de Liège en 1890. En 1893, il devint l’élève-assistant du Pr E. van Beneden. Six ans plus tard, il devint Docteur en Médecine et Lauréat des bourses de voyage. Cette bourse lui permit de séjourner à Marbug dons le laboratoire du Pr A. Kossel, puis à l’Institut Pasteur de Paris dans le laboratoire de chimie des fermentations que dirigeait le Pr E. Duclaux. Ensuite il revint à Liège et devint assistant de la Clinique médicale de l’Université de Liège. En 1899, il passa en la même qualité à l’Institut de Physiologie que dirige L. Fredericq et il y poursuivit ses recherches expérimentales jusqu’en 1914. La guerre 1914-1918 lui fournit l’occasion de faire montre de ses rares qualités de chef et d’organisateur. Directeur en 1915 de l’Hôpital civil pour infectieux établi à Saint-Idesbald par le Ministère de l’Intérieur de la Belgique libre, il devint en 1917 Médecin principal-Directeur de l’Hôpital militaire Cabour à Adinkerque. La guerre terminée, il reprit à Liège ses fonctions universitaires et devint Titulaire de la chaire de Pathologie générale. Entre 1919 et 1953, il remplit le rôle de chef d’Ecole. Il créa à Jette-Saint-Pierre la Fondation Médicale Reine Elisabeth. De novembre 1922 à mai 1925 il dut à la confiance du Roi de détenir dans le Cabinet Theunis le portefeuille des Sciences et des Arts. Il n’accepta que pour servir son pays. En 1925, un arrêté royal l’appela aux hautes fonctions de Président de la Croix-Rouge de Belgique. Mandat qui fut renouvelé jusqu’en 1945.  Sa carrière fut multiple par la variété des activités auxquelles il consacra sa vie.

Il fut membre de l’Académie Royale des Sciences, Lettres et Beaux-Arts de Belgique, l’Académie Nationale de Médecine de France, de la Société de Biologie de Paris, de l’Académie de Médecine du Brésil, de l’Académie Nationale de Médecine de Mexico et de la Fondation Médicale Reine Elisabeth (Premier Président et Directeur).

Il fut Grand Officier de la Légion d’Honneur, Compagnon de l’Ordre de Saint-Michel et de Saint-Georges, Grand Cordon de l’Ordre de Léopold, de l’Ordre d’Isabelle la catholique et du Phoenix de Grèce. Il fut décoré d’une Croix de Guerre 1914-1918 et d’une Grand-Croix de l’Etoile Polaire. Il avait également été honoré du titre de Médecin du Roi.

Une liste de publications est consultable à l’Académie.