Académie royale de Médecine de Belgique

|

Marc HERLANT

(Georges)

Né à Bruxelles le 3 mars 1907.

Elu Correspondant régnicole le 28 juin 1969.

Membre titulaire le 15 décembre 1973 (première section).

Professeur honoraire à l'université de Bruxelles.

Spécialité : histologie et endocrinologie.

Décédé à Saint-Rémy-de-Provence (France) le 1er février 1986. Notice par J. Lequime le 22 février 1986 (Bulletin). Eloge par J.J. et J.L. Pasteels le 31 janvier 1987 (Bulletin). Photo in archives et Bulletin 1987.

Il effectua ses études à l'Université libre de Bruxelles où il en sorti diplômé Docteur en Médecine en 1932 et Agrégé de l'Université en 1948. Toute sa carrière s'est déroulée, également, dans cette ville. Il fut nommé Assistant au service d'Anatomie pathologique du Pr Dustin et au Service des Autopsies de l'Hôpital Brugmann en 1934. En 1948, il fut Chef de Travaux au Service d'Anatomie pathologique à titre personnel et Adjoint au Service des Autopsies de l'Hôpital Saint-Pierre. En 1958, il devint Professeur extraordinaire et de 1961 à 1977 il enseigna l'histologie à l'Université en tant que Professeur ordinaire. Au cours de sa carrière, il effectua tout de même quelques séjours à l'étranger: 8 mois à la Faculté de Médecine d'Alger (1933), 3 mois à la Faculté de Médecine de Lyon (1933), un an à l'Université de Montréal (1949-1950) et un été en mission du gouvernement belge au Congo.

Il fut Lauréat de l'Institut de France et membre de l'Académie Nationale de Médecine de Paris, de l'Académie des Sciences de Paris, de la Société française d'Endocrinologie, de la Société belge d'Endocrinologie, de la Société d'Endocrinologie comparée, de la Société de Microscopie électronique,de la Société belge de Gynécologie et d'Obstétrique, du Comité de Direction du Centre d'Etude des Animaux Sauvages de Chizé, du Comité de Direction du Laboratoire d'Applications biologiques de Cronenbourg et de l'Académie des Sciences de l'Institut de France.

Il fut Docteur honoris causa de cinq universités françaises: Besançon, Bordeaux, Nancy, Strasbourg et Bordeaux II.

Il fut Chevalier de l'Ordre de Léopold, Officier de l'Ordre de Léopold, Commandeur de l'Ordre de la Couronne et Grand Officier de l'Ordre de Léopold. Il reçut une Médaille d'Or à l'effigie du Roi Albert 1er de la Fondation Universitaire, une Médaille Civique de 2e Classe et une Croix Civique de 1ère Classe.

Une liste de 126 publications est consultable à l'Académie.