Académie royale de Médecine de Belgique

|

Bernard HALPERN

Né à Tarnos Rude (Russie) le 2 novembre 1904.

Elu Correspondant étranger le 30 novembre 1968 (quatrième section).

Membre honoraire étranger le 27 novembre 1976.

Professeur au Collège de France et Directeur de l'Institut d'Immuno-Biologie de l'Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale.

Spécialités : médecine expérimentale et immuno-biologie.

Décédé à Paris (France) le 23 septembre 1978. Notice par M. Appelmans le 30 septembre 1978 (Bulletin).

Déporté de 1915 à 1917 en Sibérie avec sa famille, il revint en Ukraine après la Révolution mais s'enfuit l'année suivante. Il donna des leçons en Pologne, gagna Nancy en 1925 et Paris en 1928. Il passa son baccalauréat et commença des études de sciences et de médecine. En 1929, il fut nommé Externe des Hôpitaux et garçon de laboratoire vacataire du Pr Gautrelet où il apprit la biologie expérimentale. Il deviendra bientôt son préparateur à l'Exole Pratique des Hautes Etudes et fût Chargé de Conférence en 1932. En 1936, il rentra chez Rhöne-Poulenc pour diriger des laboratoires de recherches pharmacodynamiques. Ensuite, il sera amené en Ardèche où il exerça en tant que médecin et retournera à Rhône-Poulenc à Lyon. Dès 1942, il sera traqué par la Gestapo. Il retrouvera ses fonctions en 1945 mais quitta Rhone-Poulenc peu de temps après et entra au C.N.R.S. Il se chargea également d'un laboratoire au sein du service de P. Vallery-Radot de l'Hôpital Broussais. Il fut ensuite nommé au Collège de France (1961) .

Il fut membre du Directoire du Centre National de la Recherche Scientifique, de l'Académie des Sciences et des Arts de Yougoslavie, de l'Académie de Médecine de Rome.

Il fut Docteur honoris causa de l'Université de Liège.

Il fut Officier de la Légion d'Honneur et Officier du Mérite National.