Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé de Yves Carlier (Séance du 22.10.2011)

 

« GLOBALISATION » DE LA MALADIE DE CHAGAS (TRYPANOSOMIASE AMÉRICAINE) : LA SITUATION EN BELGIQUE

par Y. CARLIER (U.L.B.), membre ordinaire.      

Trypanosoma cruzi, le protozoaire agent de la maladie de Chagas, infecte 8 à 10 millions de personnes en Amérique latine où il est une cause majeure d’insuffisance cardiaque. Il est transmis par des insectes vecteurs en zone endémique, mais également par voie congénitale, transfusion sanguine, transplantation d’organe, en zones endémique et non endémique. On assiste depuis les années 2000 à une diminution drastique de l’incidence de cette infection en Amérique latine, suite à la mise en place de programmes de lutte anti-vectorielle et de contrôle des banques de sang. Cependant les migrations importantes, pour raisons économiques,  de ces dernières décennies ont amené un nombre considérable de sujets latino-américains infectés par T. cruzi aux USA, en Europe, au Japon et en Australie. Cette « globalisation » de l’infection à T cruzi/maladie de Chagas a été confirmée lors d’une réunion historique à l’OMS en 2007, soulignant l’importance d’une  prise en charge avisée de ces patients et la nécessité de mettre en place des mesures de contrôle dans les banques de sang, les centres de transplantation et les maternités des pays concernés dans les zones non-endémiques. Le présent exposé envisagera ces éléments et la situation actuelle de la maladie de Chagas en Belgique. 

___________________

 

 

Actualités

Pas d'article dans la liste.