Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé de Maurice Hinsenkamp (Séance du 24.09.2011)

 

EFFET DES CHAMPS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTROMAGNÉTIQUES SUR LA DIFFÉRENCIATION CELLULAIRE ET SON INTÊRÉT EN CHIRURGIE ORTHOPÉDIQUE ET TRAUMATOLOGIQUE

par M. HINSENKAMP (U.L.B.), invité.      

L’étude de différents modèles de tissus osseux en croissance (os embryonnaire in vitro et in vivo, consolidation des fractures, pseudarthrose) exposés à certains types de champs électromagnétiques ont mis en évidence des modifications significatives, cohérentes avec une accélération de la différenciation cellulaire aux dépens de la prolifération.

Ces propriétés, loin de répondre aux effets thérapeutiques excessifs qui leur ont été prêtés au cours des années 80, présentent cependant des indications bien spécifiques.  L’étude de ces effets est actuellement approfondie au niveau de leurs mécanismes cellulaires sur un modèle de kératinocytes in vitro où l’expression des ARN messager est identifiée et quantifiée par la technique des microarrays validée par PCR.  Les premiers résultats confirment bien une accélération de la différenciation et une inhibition de la prolifération cellulaire.  Outre les aspects thérapeutiques, ces résultats apportent des informations intéressantes à une époque où les effets nocifs de ces champs sont fréquemment invoqués.

__________________________

 

 

Actualités

Pas d'article dans la liste.