Académie royale de Médecine de Belgique

|

Monique ADOLPHE

Née à Paris (France) le 23 juillet 1932.

Elue Correspondant étranger le 15 mai 1993.

Membre honoraire étranger le 24 mai 2003.

Présidente honoraire de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes.

Spécialité: Développement des cultures cellulaires.

Membre de l'Académie Nationale de Médecine et membre de l'Académie nationale de Pharmacie.

Madame Adolphe est directeur du laboratoire de Pharmacologie cellulaire de l'Ecole pratique des hautes études (E.P.E.H.), Université de Paris VI. Elle est aussi présidente de l'ensemble de l'Ecole.

Pharmacien en 1955, elle obtient en 1969 le diplôme de docteur ès Sciences de l'Université de Paris V. Successivement interne des hôpitaux et assistante à la faculté de Médecine (Pharmacologie), elle est appelée à la direction de l'E.P.E.H. en 1974. Son intérêt scientifique majeur est le développement de divers modèles de culture cellulaire en pharmaco-toxicologie et plus spécifiquement la division, la différenciation, le vieillissement et l'immortalisation de chondrocytes articulaires en culture. Ses travaux, pour lesquels elle a bébéficié de nombreux contrats auprès du CNRS, de l'INSERM, du ministère de la Recherche et de la Communauté européenne, se sont concrétisés par 147 publications scientifiques et plus de 150 présentations à des confrès nationaux et internationaux; ils lui ont valu des distinctions des Académies nationales de Médecine (1965) et de pharmacie (1970), de la société de Biologie (1974), ainsi que de l'oeuvre pour l'assistance aux animaux de laboratoire (O.P.A.L.-1984).

L'intéressée est actuellement présidente de la Société de Pharmaco-Toxicologie cellulaire (S.P.T.C.) et de l' O.P.A.L. 

La C.E.E. et l' O.C.D.E. font appel à sa compétence d'expert pour les méthodes alternatives de culture cellulaire.

Elle fait partie de nombreuses sociétés savantes, notamment de l'Académie nationale de Pharmacie (membre résidant: 1984) et de l'Académie nationale de Médecine (correspondant: 1990). Elle est officier de l'Ordre de Palmes académiques (1988) et chevalier de la Légion d'Honneur (1991).