Académie royale de Médecine de Belgique

|

Prix Albert-Pierre-Jean Dustin

(Prix académique)

 

 HISTORIQUE

Le 5 février 1963, Monsieur Pierre Dustin, Professeur à la Faculté de Médecine de l'Université libre de Bruxelles, envoie un courrier au Professeur A.M.Dalcq, Secrétaire perpétuel de l'Académie royale de Médecine de Belgique, dans lequel il l'informe que sa mère, Madame Cécile Dustin, veuve du Professeur Albert Pierre Jean Dustin, a exprimé le désir de consacrer une somme de 200.000 francs à un prix qui serait destiné à rendre hommage à la mémoire de son mari. Ce prix qui s'intitulerait "Prix Albert Pierre Jean Dustin" serait consacré à récompenser des chercheurs ayant travaillé dans les domaines auxquels le Professeur A.Dustin s'était intéressé. Le Professeur P.Dustin spécifie que, comme seul héritier et en l'absence d'indications précises de la défunte, il lui paraît que l'Académie royale de Médecine de Belgique semble la mieux qualifiée pour donner à une telle distinction honorifique le caractère national qu'elle mérite. C'est pourquoi il a l'honneur de demander l’accord de l'Académie pour accepter un legs de 200.000 francs destiné à la création d'un prix  et, en l'absence de volontés précises de la défunte, il suggère que son attribution ait lieu tous les cinq ans, afin que les revenus cumulés puissent donner à cette distinction une valeur assez importante, et qu'il soit consacré à un ensemble de travaux de recherche expérimentale dans le domaine de la pathologie cellulaire. Il précise qu'il semble justifié de limiter son attribution à des travailleurs âgés de moins de 40 ans révolus. Le prix serait indivisible.

En sa séance du 30 mars 1963, l'Académie a pris acte avec reconnaissance du legs de 200.000 francs qui sera consacré à la création du "Prix Albert-Pierre-Jean Dustin".

 

OBJET

Ce prix quinquennal récompense les recherches expérimentales les plus significatives, en langue française, néerlandaise ou anglaise, dans le domaine de la pathologie cellulaire, ou de mécanismes cellulaires et moléculaires responsables de pathologies humaines ou animales ; il est réservé à des chercheurs soit belges, soit ayant accompli leur œuvre en Belgique et n'ayant pas atteint l'âge de quarante ans à la fin de chaque période. Les mémoires ne peuvent avoir été soumis à l'appréciation d'un autre jury.
Membres honoraires et titulaires exclus. - Partage interdit sauf si deux auteurs ont collaboré à une même investigation.

(Clôture le 9 janvier 2023 - Prix : 5.000,- €)