Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé Pierre Rijlant, membre titulaire

(Séance du samedi 17 juillet 1982)   

ELECTROCARDIOLOGY TODAY

par Pierre RIJLANT (ULB), membre titulaire.

L’électrocardiologie a maîtrisé la plupart des problèmes techniques qui doivent assurer son aboutissement à une appréciation globale valable du système générateur électrique du cœur. La mesure précise des potentiels en un nombre quelconque de localisations, le stockage analogique ou numérique de l’information, sa présentation sous forme de tracés, de cartes, y compris l’utilisation de la dimension couleur, le traitement de l’information par le comput analogique ou numérique, sont aujourd’hui assurés sans demander à l’expérimentateur ou au clinicien une participation directe au traitement technique. L’évolution de l’électrocardiographie a ainsi été déterminée par l’évolution des techniques, non seulement du traitement de l’information électrique mais aussi de l’information fournie par les variations de forme, de position, de volume ou d’état mécanique du cœur. La corrélation entre les variations des états électriques et mécaniques peut être ainsi définie.

Mais l’évolution technique a permis d’aborder l’étude des mécanismes responsables des divers aspects de l’activité cardiaque et de leur variation physiologique et pathologique.  Elle a permis par ailleurs d’aborder à côté de la définition globale des activités du cœur l’étude de la distribution spatio-temporelle de ces activités et souligner ainsi les mécanismes responsables de l’altération de la fonction globale. La recherche de la solution inverse qui se propose de définir de façon précise le système générateur électrique cardiaque, au départ de l’information électrique recueille au niveau de toute la surface du thorax sous la forme de cartes isopotentielles ou de cartes donnant la distribution des intensités du champ magnétique établi par le champ de courant électrique d’origine cardiaque, s’est traduite dans un grand nombre de recherches qui, dans les limites de contraintes particulières, ont préparé des solutions valables.

La plupart des contributions récentes à l’évolution de l’électrocardiologie sont brièvement évoquées.       

SUMMARY

The development of electrocardiology has been conditionned by the rapid evolution of electrical recording methods. The storage of electrical information either as a function of time or as a vectorcardiogram has been completed by isopotential surface mapping and by utilization of analog and digital memory devices. The definition of the time and space characteristics of the electrical generator system of the heart has considerably progressed. When constraints are accepted the inverse solution of the relation of the electrical generator system of the heart to the electrical surface display can be attempted. The more recent contributions to either basic or clinical cardiology are briefly considered.