Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé Jean Bonnal, correspondant, et collaborateurs

(Séance du samedi 26 juin 1982)   

LES BIOPSIES CÉRÉBRALES EN CONDITION STÉRÉOTAXIQUE      

par Jean BONNAL (Clinique neurochirurgicale, Hôpital universitaire de Bavière, Liège), Correspondant, A. WALTREGNY et J.M. BRUCHER (avec la collaboration de M. REZNIK, P. GEORGES, K. KALANGU et G. MILBOUW).

Les auteurs ont pratiqué en douze ans 110 biopsies cérébrales étagées en condition stéréotaxique sur 105 malades dont 94 étaient suspects de tumeurs cérébrales et 11 suspects d’encéphalopathies diverses, démences préséniles en particulier – les techniques sont décrites.

Une bonne corrélation entre la biopsie et la pièce opératoire ou autopsique a été notée 43 fois sur 50. Une bonne corrélation entre la biopsie et l’évolution a été notée 49 fois sur 57. Les discordances s’expliquent par une erreur de siège de la biopsie ; par le refoulement d’une tumeur dure par la pince à biopsie ; par l’hétérogénéité de la tumeur. Ces discordances vérifiées, la fiabilité de la biopsie avec la technique utilisée est comparable à celle de la pièce opératoire ou autopsique. Les auteurs ont observé dix décès sur 110 procédures biopsiques = 3 sont dus à l’évolution d’une tumeur déjà très avancée ; 3 à une hémorragie intracérébrale ; 4 à un œdème post-stéréotaxique dans de grosses tumeurs. Les autres complications sont le plus souvent transitoires et bénignes.

L’intérêt pour le malade a été évident dans les ¾ des cas = 12 diagnostics ont été redressés, 41 précisés, 12 ponctions de kystes ont été faites. A la faveur de ces résultats favorables, les indications très strictes pour l’intérêt du malade sont détaillées.

SUMMARY

For twelve years 110 serial stereotaxic biopsies have been performed on 105 patients, 94 of them were suspected to have a cerebral tumor and 11 of them were suspected to have an encephalopathy, such as presenile dementia. A total of 453 biopsies was obtained by this way in tumoral cases. The technical aspects are described. A good correlation between biopsy and operative or postmortem specimen was found in 43 out of 50 cases. A good correlation between biopsy and the follow-up was found in 49 out of 57 cases. Discordances are explained by mistake of the site of the biopsy, shift of a hard mass by the biopsy forceps, heterogenous type of the tumor. Finally histological results of the biopsies are comparable to those of operative or postmortem specimens. Mortality is 10 out of 110 serial stereotaxic biopsies, three due to the evolution of a very large glioma, three due to poststereotaxic cerebral hemorrhage, and four due to poststereotaxic cerebral edema.

Other neurological accidents are transitory and regressive. Advantages for the patients were obvious in most cases = 12 diagnosis were corrected, 41 were clarified, 12 cysts were emptied. These good results allow the authors to clarify the indications of serial stereotaxic biopsies.