Académie royale de Médecine de Belgique

|

20 sept. 2016. Isabelle Salmon: Médecine numérisée, une révolution en marche

Mardi 20/09/2016 – 18h00. Palais des Académies

Ce cours-conférence est organisé en collaboration avec le Fonds Yvonne Boël.

L’augmentation des défis professionnels dans le monde médical engendre de nouveaux besoins et
une rationalisation des actes et des coûts des soins de santé. Pour y répondre, une modification en
profondeur du système de santé est nécessaire. Ce changement passe par la numérisation de la
médecine, la décentralisation des données et l’amélioration de la communication entre les
différents acteurs de la santé. Cette révolution, reprise sous le terme « eHealth » est déjà en marche. Au sein de l’Union Européenne, de nombreuses initiatives contribuent par exemple à une meilleure gestion des maladies chroniques par la mise en place de modèles de soins partagés, à la coordination des professionnels via le dossier médical électronique et à développer des solutions
de cybersanté pour une médecine personnalisée. Le succès d’une entreprise aussi complexe et
vaste que la numérisation de la santé nécessite une gouvernance adéquate pour une
coordination organisationnelle, fonctionnelle et technologique de tous les acteurs impliqués,
évitant ainsi la fragmentation et la complexification des solutions choisies. La formation des
professionnels de santé, ainsi que l’écolage des patients, sera un point déterminant pour
l’instauration d’une confiance dans cette nouvelle médecine. Les objectifs de l’« eHealth » sont essentiellement centrés sur la collecte de données et les services aux patients. Dans ce contexte, le développement de la santé mobile (ou « mHealth »), par l’utilisation des appareils mobiles connectés (GSM, tablettes), sera déterminant pour intégrer les patients dans ce nouveau processus. Pour franchir une nouvelle étape d’efficacité et de qualité des soins de santé, il faudra se concentrer sur l’émergence du diagnostic numérique. Cette mise en commun des moyens et des connaissances, à travers des réseaux de télépathologie et de téléradiologie, permet de répondre à la pénurie des spécialistes et l’accroissement du nombre de cas en décentralisant l’expertise et en virtualisant.

**Ce cours-conférence bénéficie de l’accréditation INAMI pour les médecins (2 points)**

inscription ici: tinyurl.com/salmon20-09