Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé Yves Cohen, correspondant étranger

(Séance du 28 mai 1983)  

CORRÉLATIONS AMINERGIQUES DANS LE CERVEAU DE RATS SOUMIS A UNE HYPOXIE hypobare

par Yves COHEN (Laboratoire de Pharmacodynamie E.R.A. – CNRS et Faculté de Pharmacie de l’Université de Parisx XI, Chatenay-Malabry), Correspondant étranger.  

L’hypoxie hypobare comprise entre la pression atmosphérique au niveau de la mer (760 Torr) et 320 Torr (7.000 mètres d’altitude) ne modifie pas chez le rat la teneur de la noradrénaline et de la dopamine cérébrales en expérience aiguë ou prolongée alors qu’elle abaisse la teneur de la sérotonine cérébrale en expérience prolongée.

L’hypoxie hypobare sévère (300 Torr) détermine une diminution de renouvellement de la noradrénaline dans le cerveau,  de la dopamine dans le striatum et le reste du cerveau, de la sérotonine dans l’hypothalamus, le striatum et le reste du cerveau.  Une hypoxie hypobare modérée (600 Torr) accélère le renouvellement de la dopamine et de la sérotonine.

La tabernanthine corrige les effets de l’hypoxie hypobare (300 Torr) en ramenant totalement ou partiellement les valeurs des cinétiques altérées aux valeurs mesurées en normoxie. 

SUMMARY

Hypobaric hypoxia set between atmospheric pressure at sea level (760 Torr) and 320 Torr (21,000 feet altitude) does not modify cerebral noradrenaline and dopamine contents in the rat submitted to acute or prolonged experiment whereas it lowers cerebral serotonine content in prolonged experiment.

Severe hypobaric hypoxia (320 Torr) decreases turn-over of noradrenaline in the brain, of dopamine in striatum and rest of the brain, of serotonine in hypothalamus, striatum and rest of the brain. A mild hypobaric hypoxia (600 Torr) increases turn-over of dopamine and serotonine.

Tabernanthine corrects the effects of hypobaric hypoxia (300 Torr) in restoring totally or partially the altered cinetical values to the values measured in normoxia.