Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé Jean-Pierre Kinet

(Séance du 29 janvier 1983)  

NÉcrose TUMORALE INDUITE PAR PERFUSION, RÉALISEE EX VIVO, DU PLASMA DE PATIENTS ATTEINTS D’ADÉNOCARCINOMES SUR DES COLONNES DE PROTÉINE A

par Jean-Pierre KINET (Département de Clinique et de Séméiologie médicales de l’Université de Liège), invité et F. FRANKENNE, G. HENNEN, N. BALLAND, J. FOIDART, M. SAINT-REMY et P. Mahieu, collaborateurs.

La perfusion ex vivo du plasma de douze patients atteints d’adénocarcinomes avec métastases est suivie d’une nécrose des cellules tumorales chez quatre d’entre eux.  Dans notre expérience cependant, nous n’avons jamais observé de rémission complète, mais uniquement des rémissions partielles, lorsque cette technique est utilisée seule.  La fonction « Fc-récepteur » de la protéine A semble jouer un rôle prépondérant dans l’apparition des effets secondaires et/ou de la réponse nécrolytique.  Les effets secondaires sont généralement mineurs (hypotension, tremblements, hyperthermie) et dès lors facilement contrôlables, sauf chez les patients atteints de lésions pulmonaires métastatiques où l’on peut voir se développer une hypoxémie réfractaire.  Les mécanismes impliqués dans leur genèse restent mal précisés.  Par contre, il semble que la réponse nécrolytique soit liée à l’apparition dans le sérum d’anticorps dirigés contre les cellules tumorales (anticorps cytotoxiques ?), ces anticorps étant « révélés » par le passage du plasma sur la protéine A. 

SUMMARY

Plasma of 12 patients presenting with adenocarcinomae and metastatic lesions was perfused ex vivo over columns of protein A covalently linked to cristalline silica.  The plasma of 8 patients (group A) was perfused over columns of “native” protein A, i.e. protein A exhibiting a normal “Fc-receptor” binding activity, and the plasma of 4 (group B) over columns of “denatured” protein A, i.e. protein A in which the “Fc-receptor” binding activity was destroyed in order to determine whether the “Fc-receptor” function was involved in the eventual side effects and tumoricidal response.

In group A most patients presented acute, easily manageable, side effects (hypotension, chills, mild fever) during (or immediately after)  immunoadsorption procedures, and four patients exhibited an objective partial regession after 2 to 5 hypoxemia.  In contrast, all patients form group B never presented any side effects (excepting mild hypotension) and showed evident progression of their disease during the procedure.

This data shows that ex vivo perfusion over protein A columns of plasma from patients with adenocarcinomae induces a tumoricidal response in some instances, and that the “Fc-receptor” function of protein A probably plays a major role in this necrlytic effect.