Académie royale de Médecine de Belgique

|

Vidéo et résumé Eric Wespes, membre associé

 

(Ont pris part à la discussion : MM. les Prs N. Clumeck, J.-L. Seillier, J.E. Dumont, A. Scheen, et J.-L. Vincent).

LA VERGE : BAROMÈTRE DE LA SANTÉ PHYSIQUE DE L’HOMME

par Eric WESPES (CHU de Charleroi), membre associé.               

Depuis toujours la verge a été représentée par les artistes que ce soit en état de flaccidité mais aussi d’érection. En revanche, en parler reste un sujet tabou. Il aura fallu attendre l’année 1982 pour mieux comprendre le mécanisme physiologique de l’érection.

Le pénis est constitué de trois corps : les deux caverneux entourés d’une membrane épaisse, l’albuginée, séparés par un septum incomplet et le corps spongieux entourant l’urètre. Il diffère des deux premiers par la présence d’une fine membrane qui l’entoure et explique la raison pour laquelle c’est un système à basse pression. L’intérieur des corps caverneux est composé de fibres musculaires lisses reposant sur des travées de fibres de collagène, délimitant des espaces sinusoïdes. Ces derniers sont recouverts d’un endothélium vasculaire. L’érection résulte d’une dilatation artérielle, d’une relaxation des fibres musculaires lisses intracaverneuses et d’une réduction du retour veineux.  La diminution du retour veineux est due à la compression d’un plexus veineux sous-albuginéal pour les sinusoïdes caverneux dilatés par le sang artériel.

Le passage de l’état de flaccidité à celui d’érection se fait grâce à la libération de différents neurotransmetteurs dont l’acétylcholine qui va inhiber la libération de noradrénaline agissant sur les récepteurs adrénergiques contactant des fibres musculaires lisses et le monoxyde d’azote libéré par des fibres nerveuses non adrénergiques, non cholinergiques, ainsi que par les cellules endothéliales.

Ce neurotransmetteur gazeux augmente la production de GMP cyclique qui favorise la réduction intracellulaire de Ca dans les fibres musculaires lisses et donc leur relâchement.

L’impuissance d’origine organique est surtout due à des problèmes vasculaires. Les facteurs épidémiologiques tels que le tabac, l’obésité, l’HTA, l’augmentation des triglycérides et la sédentarité sont en réalité les mêmes que ceux observés dans l’athérosclérose. Le mécanisme responsable de l’athérosclérose est dû à la captation des LDL qui circulent dans le sang. Vu l’endothélium vasculaire altéré par les facteurs de risque, elles le traversent et vont être oxydées puis captées par des macrophages. Se chargeant de Ca, ils vont former la plaque d’athérome à l’origine des problèmes vasculaires. Nous avons pu montrer la présence de LDL oxydés par la myéloperoxydase, enzyme inflammatoire, sous les cellules endothéliales des sinusoïdes caverneux sans participation des macrophages alors que ceux-ci sont présents au niveau des artères de la verge. Ces LDL oxydées ont un effet fonctionnel entraînant la réduction de la production du NO et structurel par réduction de calibre artériel et donc réduction de l’apport d’oxygène dans la verge. Cette raréfaction va être à l’origine de la transformation des fibres musculaires lisses en collagène et de la réduction également de l’activité de la NO synthase, enzyme responsable de la production du NO. Les artères de la verge ayant un calibre plus petit que celui des artères du cœur ou du cou, les symptômes seront donc plus rapidement présents au niveau du pénis. Plusieurs études ont montré la corrélation entre patient ayant présenté un accident vasculaire et une dysfonction érectile. Mais ce qui est très important, c’est que l’impuissance se présente en moyenne 38 mois avant les autres. Il est donc ainsi possible, par le seul intérêt que l’on peut porter  à ce symptôme, d’éviter que le patient déclare un incident vasculaire avant d’être mortel dans les mois qui suivent.

Les inhibiteurs de phosphodiestérase de type 5 (PDE5), enzyme qui dégrade le GMP, sont le traitement de choix des patients impuissants d’origine vasculaire.  Utilisés à la demande, Ils provoquent une meilleure rigidité de la verge. Utilisés quotidiennement, ils permettent de traiter environ 50 % des patients qui ne répondent pas à la prise à la demande et ce, parce qu’ils régénèrent la fonction de l’endothélium des sinusoïdes caverneux. Employés à long terme, ils améliorent la fonction endothéliale des autres vaisseaux sanguins du corps humain.  Le mécanisme à la base de cette amélioration semble être la production accrue de cellules souches et la réduction des facteurs inflammatoires à l’origine des phénomènes d’athérosclérose.  L’utilisation des inhibiteurs de PDE5 pourraient donc être « l’Aspirine » du riche vu leur prix même si leur action est différente.

Il ressort que parmi les différents médicaments mis sur le marché, le Tadalafil est celui qui réduit le plus les facteurs inflammatoires vasculaires et donc pourrait être le traitement de choix dans la prévention des accidents vasculaires en général.

La dysfonction érectile pourrait donc être un symptôme sentinelle d’une maladie vasculaire plus généralisée. Par la simple interrogation du patient lors de l’examen, elle pourrait donc éviter des problèmes vasculaires beaucoup plus importants en modifiant la pratique alimentaire et physique des patients. La prise d’inhibiteurs de PDE5 améliore la fonction érectile de la verge mais aussi régénère la fonction de l’ensemble des cellules endothéliales des vaisseaux. L’activité sexuelle quant à elle semble améliorer la survie des gens qui la pratique.