Académie royale de Médecine de Belgique

|

In Memoriam Pr Spartacus Lapière, membre honoraire régnicole

(Séance du 29 janvier 1983)  

In Memoriam Spartacus LAPIÈRE, membre honoraire régnicole (1899-1983)

(Annonce faite par le Président Paul-Pierre LAMBERT)

Le Professeur Lapière, qui fut un des Maîtres de la Dermatologie moderne, nous a quittés ce 18 janvier 1983.

Il naquit au crépuscule du siècle dernier dans le pays de Liège, à Angleur. Il est toujours resté fidèle à sa région natale dont les qualités traditionnelles de libéralisme et d'humanisme ont si profondément marqué son caractère.  Diplômé de la Faculté de Médecine de Liège en 1924, il devint l'assistant du Professeur Halkin, fonction qu'il assuma jusqu'en 1933. Il obtint l'Agrégation de l'Enseignement supérieur en 1932 et fut promu au rang de Chargé de cours en 1945 après la disparition de son maître. En 1953, il accéda au titre de Professeur ordinaire, titulaire de la chaire de Dermatologie et de Syphiligraphie de l'Université de Liège. Il fut admis à l'éméritat en 1969.

Toute sa vie professionnelle, l'on pourrait dire toute sa vie, fut consacrée à la Dermatologie et à la Syphiligraphie. Grâce à son dynamisme, l'école liégeoise a connu un développement des plus brillants. Ses mérites et ses travaux scientifiques lui ont valu les plus hautes fonctions sur le plan national et lui ont acquis une place prééminente dans la Dermatologie mondiale. Il était depuis 1961, Membre titulaire de l'Académie royale de Médecine de Belgique. Il en assuma la présidence en 1973. Il était également correspondant de l'Académie nationale de Médecine de France et de l'Académie tchécoslovaque Purkinje. Ses autres titres, ils sont nombreux, et seront évoqués lorsque sera rendu l'hommage de l'Académie.

Depuis 1925, le Professeur S. Lapière a enrichi la Dermatologie d'innombrables publications qui restent un modèle de rigueur et d'honnêteté scientifique, d'observation clinique minutieuse, de recherches histo-pathologiques et biologiques de première importance. Nous ne rappellerons aujourd'hui que ses travaux sur le mycosis fongoïde et les autres lymphomes cutanés.

Le Professeur S. Lapière était Grand Officier de l'Ordre de Léopold. Il avait reçu la Croix Civique de 1ère classe et d'autres distinctions commémoratives de la guerre 1940-1945, aux titres civil et militaire.

La disparition de ce grand Maître qui s'était retiré de la vie académique depuis quelques années déjà, laisse un vide que seul le temps pourra peut-être combler.

Nous exprimons à sa famille, en particulier son fils, notre Collègue Charles Lapière, nos sentiments d'affectueuse sympathie.