Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé Hiroto Narabayashi, correspondant étranger

(Séance du 30 juin 1984)

AKINESIA IN PARKINSONISM – CLINICAL AND PHARMACOLOGICAL ANALYSIS OF PARKINSONIAN SYMPTOMS

par Hiroto NARABAYASHI, correspondant étranger.   

L’acinésie est un terme employé largement dans la symptomatologie du Parkinson mais sa définition est imprécise.  L’auteur essaie de diviser l’acinésie en trois sous-types : l’un caractérisé par la lenteur du mouvement due à la rigidité, l’autre par la pauvreté du mouvement et le troisième type caractérisé par les symptômes d’immobilisation.  Les deux premiers types auraient pour cause un défaut de dopamine (DA) et le troisième pourrait être dû à un manque de norépinéphrine (NE).  Dans les deux premiers types, le traitement à L-DOPA a été reconnu efficace et DL- ou L-threo-DOPS, précurseur synthétique de NE, serait efficace pour les symptômes d’immobilisation.  La maladie de Parkinson devrait donc être interprétée comme due à un trouble du métabolisme des catécholamines telles que DA et NE plutôt que de la dopamine seule.  L’analyse neurophysiologique de l’origine du mécanisme de la rigidité et du tremblement sera aussi discutée.

SUMMARY   

Akinesia is the widely used term in symptomatology of parkinsonism but is not defined clearly, the author tried to analyse it to three subtypes; slowness of movement secondary to rigidity, poverty of movement and freezing symptoms.  The first two are interpreted as due to dopamine (DA) deficiency and the third due to presumed norepinephrine (NE) deficiency.  For the first txo, L-Dopa treatment has been known effective and DL or L-threo-DOPS treatment, the synthesized precursor for NE, is proposed beneficial for freezing symptoms.  Parkinson’s disease should therefore be interpreted as due to disturbance of catecholamine metabolism, such as of DA and NE rather than dopamine alone.  Neurophysiological analysis of generating mechanism of rigidity and tremor was also briefly discussed.