Académie royale de Médecine de Belgique

|

Texte du voeu voté à l'unanimité par l'Académie concernant la nécessité de réglementer la pratique de la boxe

L’Académie royale de Médecine de Belgique,

            Après avoir examiné les conséquences des traumatismes crâniens répétés auxquels sont exposés les boxeurs, insiste sur la gravité des séquelles tardives pouvant conduire à un état de déchéance intellectuelle irréversible ;

                        Considérant en outre que les combats publics de boxe constituent souvent un spectacle dégradant, susceptible d’exercer une influence néfaste sur la formation morale de la jeunesse ;

            Ayant d’autre part été informée du dépôt d’une proposition de loi,

            Attire l’attention des Pouvoirs Publics sur la nécessité de réglementer sévèrement la pratique de la boxe ;

            Décide de communiquer le présent ordre du jour à M. le Ministre de la Santé publique et de la Famille, qui a dans ses attributions l’Education physique et les Sports.

            Séance du 27 février 1954.