Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé Henri Van Cauwenberge, Jean Lecomte et Paul Franchimont, membres titulaires

(Séance du 26 janvier 1985)

salicylÉs et stimulation corticosurrÉnalienne : MYTHE OU RÉALITÉ  

par Henri VAN CAUWENBERGE, Jean LECOMTE et Paul FRANCHIMONT, membres titulaires, en collaboration avec A. LUYCKX, E. DEMEY-PONSART, J. DAMAS, M.P. STASSEN, S. KUPPER et J.C. SODOYEZ (Clinique médicale – Institut de Physiologie et Service de Rhumatologie de l’Université de Liège).

Sous l’égide du professeur Roskam, certains d’entre nous ont mis en évidence l’action hormonopoïétique des salicylés administrés à doses élevées.

Par ailleurs, nous avons observé l’influence inhibitrice des salicylés sur quelques effets des autacoïdes : histamine, sérotomine, bradykinine. Celle-ci est souvent indépendante d’une stimulation cortico-surrénalienne.

Au cours d’expérimentations « in vitro », nous avons relevé une action des salicylés sur certaines enzymes essentielles au métabolisme des glucocorticoïdes, maintenus sous forme libre.

Nous avons répété et confirmé les résultats obtenus par Robertson et ses collaborateurs qui comparaient, chez les mêmes sujets l’action de perfusion soit de salicylés, soit de liquide physiologique sur la réponse à l’hypoglycémie post-insulinique.

Nous avons étendu nos investigations à d’autres paramètres : hypophysaires, surrénaliens et pancréatiques.

Par des tests au CRF effectués dans les mêmes conditions de perfusion, nous avons pu montrer que l’action des salicylés sur la réponse de l’axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien se fixe au niveau supra-hypophysaire, peut-être par une inhibition des prostaglandines endogènes inhibitrices.  Nous confirmons également que les salicylés potentialisent la sécrétion pancréatique de glucagon.

En dernière analyse, nous confirmons les interférences entre salicylés et fonctionnement de l’axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien.     

SUMMARY

Under the aegis of Professor Roskam, some of us demonstrated the hormonopoietic action of high doses of salicylate.

We have also shown an inhibitory action of salicylate on several effects of autacoids : histamine, serotonin and bradykinin. This effect is independent from a stimulation of the cortical adrenal gland.

During “in vitro” experiments, we noticed an effect of salicylate on several important enzymatic steps of glucocorticoid metabolism.  

We have confirmed the results of Robertson et al. showing an increased ACTH-cortisol response to insulin-induced hypoglycemia during a Na salicylate infusion.  In our experimental conditions, the secretory response of growth hormone, prolactin, aldosterone, adrenaline and glucagon to hypoglycemia were similarly increased by Na salicylate.

Using the CRF stimulatory test during a salicylate infusion, we concluded that salicylates act at a suprapituitary level.  We also confirm that salicylate increases pancreatic glucagon secretion.

Finally, we confirm that salicylate interferes with the hypothalamo-pituitary-adrenal axis.