Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé Georges Achten, correspondant

(Séance du 22 mars 1986)  

SIDA ET LÉSIONS CUTANÉO-MUQUEUSES

par Georges ACHTEN (Service de Dermatologie et de Médecine interne – Hôpital universitaire St.-Pierre – ULB), correspondant, N. CLUMECK, J. DE MAUBEUGE, S. CRAN, M. LEDOUX, M. SONG, J. ANDRE et J. GOENS, invités.

Les lésions cutanées du SIDA sont fréquentes. Sur 90 patients, on compte 12 sarcomes de Kaposi, 49 infections à herpès virus (HS I et II, HZ), 45 candidoses et 10 infections pyogènes.  Les infections à Pityrosporum ovale sont également fréquentes.

Toutes ces lésions cutanées, qui sont bien souvent le premier signe clinique de l’affection, commandent la recherche de LAV-HTLV III quand elles sont présentes chez les personnes appartenant aux groupes à risques.

De plus, sur 79 patients, on note l’existence d’une syphilis secondaire latente dans 22 cas, active dans quatre cas.  La présence d’une sérologie positive chez les personnes appartenant aux groupes à risques doit faire également rechercher le LAV-HTLV III.       

SUMMARY

Cutaneous lesions are frequent in AIDS.  In a series of 90 patients, 12 Kaposi sarcoma, 49 herpes virus infections (HSV I and II, HZ), 45 candidiasis and 10 staphylococcus aureus infections were observed.   

Pityrosporum ovale infections are also frequently seen.  All these cutaneous lesions, who are frequently seen.

All these cutaneous lesions, who are frequently the first clinical sign of the affection, command the research of the LAV-HTLV III virus when they are present in persons belonging to high-risk groups.

Furthermore, a late syphilis was present in 22 of 79 patients, an early in 4 cases.

The presence of a positive serology in persons belonging to high-risk groups also command the research of the presence of LAV-HTLV III.