Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé Nicolas Dourov

(Séance du 23 mai 1987)  

ACQUISITIONS NOUVELLES SUR L’ÉRUPTION DENTAIRE EN RELATION AVEC LES INTERACTIONS OSTÉODENTAIRES CHEZ LE RAT OSTÉOPÉTROTIQUE OP/OP.  EFFET CURATIF DES GREFFES PRÉCOCES DE LA MOELLE OSSEUSE

par Nicolas DOUROV (Laboratoire d’Anatomie pathologique et de Microscopie électronique – Faculté de Médecine de l’ULB), invité, et Mme le docteur Christine PHILIPPART (ULB), collaboratrice.

L’absence d’éruption des incisives et des molaires chez les rats Op/Op résulte de la fragmentation et de la dispersion des tissus odontogènes dans l’os marmoréen.

Les rats Op/Op ayant reçu au troisième jour une injection intrapéritonéale de 50.106 cellules médullaires, présentent dès la deuxième semaine après la greffe une hématopoïèse active et la reprise d’une résorption osseuse normale.  Les premières et deuxièmes molaires font leur éruption dans la cavité orale au 37ème jour et les troisièmes au 67ème jour.  Les incisives sont hypoplasiques et incluses par suite de la désorganisation du ligament alvéolo-dentaire et la croissance excentrique intra-osseuse des tissus odontogènes.     

SUMMARY

In osteopetrotic Op/Op rats, the incisor teeths and the molars do not erupt.  The failure of eruption results from fragmenting and dispersion of the tooth germ in the osteopetrotric bone.

In Op/Op rats who received at day 3, intraperitoneally 50, 106 medullar cells, active hematopoiesis and normal osteous resorption were observed.  The first and the second molars erupt in the oral cavity at day 37, and the third molar at day 67.  The incisors never erupt because the definitive disorganization of the periodontal membrane and the eccentric growth of the odontogenic tissues.