Académie royale de Médecine de Belgique

|

Palmarès général des récompenses octroyées pour les questions posées durant la période 1841-1887

 

Concours 1885-1887

Lauréat: le prix de 600 francs a été décerné au Docteur Léopold Dandois (UCL), pour son travail intitulé "Des diverses méthodes de pansement et de traitement antiseptiques des plaies et des affections chirurgicales", présenté en réponse à la question "Faire l'exposé et la critique des diverses méthodes de pansement et de traitement antiseptiques des plaies et des affections chirurgicales".

 

Concours 1870-1872

Lauréat: le Docteur Cousot a obtenu une médaille d'or de 1.000 francs pour son travail intitulé "Etude sur la nature, l'étiologie et le traitement de la fièvre typhoïde" et présenté en réponse à la question "Rechercher les causes de la fièvre typhoïde sporadique et épidémique. Indiquer la prophylaxie et le traitement de cette maladie.

 

Concours 1868-1870

Lauréat: le Docteur Louis Gallez (Châtelet) a obtenu une médaille d'or de 1.000 francs pour son travail intitulé "Histoire des kystes de l'ovaire envisagée surtout du point de vue du diagnostic et du traitement." (Avec un atlas de vingt-quatre planches renfermant 112 figures.)

En 1867, deux médailles d'encouragement ont été décernées, respectivement au Docteur Wehenkel (Cureghem) et à Ed. Dèle (Anvers), pour le concours ayant trait à la peste bovine.

Pour la question posée en 1865 "Rechercher quelles sont les fonctions dévolues aux diverses parties de l'encéphale, en prenant pour bases de ses investigations des expériences sur les animaux vivants, des observations cliniques et nécroscopiques, ainsi que les données fournies par l'histologie et l'anatomie comparée", deux médailles d'or ont été décernées, respectivement à M. Alexis Lemoigne (Ecole royale supérieure d'Agriculture de Milan) et à M. Pierre Lussana (Université de Padoue).

 

Concours 1865-1866

Lauréat: le Docteur W.Rommelaere a obtenu une médaille d'or de 1.200 francs pour son travail intitulé "Etudes sur J.-B. Van Helmont", présenté en réponse à la question "Faites l'histoire de la vie et des écrits de J.-B. Van Helmont, considéré comme médecin: exposez ses doctrines médicales, discutez-en la valeur et établissez clairement l'influence qu'elles ont exercée sur la science et la pratique de la médecine".

Une médaille d'or de 400 francs a été décernée au Docteur J.-A. Mandon (Limoges), pour son travail présenté en réponse à la même question et intitulé "J.-B. Van Helmont, sa biographie. Histoire critique de ses oeuvres et influence de ses doctrines médicales sur la science et la pratique de la médecine jusqu'à nos jours".

 

Concours 1864-1866

Une médaille d'or de 300 francs a été accordée au Docteur E.Janssens (médecin de l'Administration communale de Bruxelles) pour son travail intitulé "Topographie médicale et statistique démographique de Bruxelles (1864-1866)

 

Concours 1864-1865

Lauréat: le Docteur Léon Marcq a obtenu une médaille d'or de 1.000 francs pour son travail intitulé "Essai sur l'histoire de la médecine belge contemporaine", présenté en réponse à la question "Exposer, en l'appréciant, le mouvement scientifique médical qui s'est produit depuis 1835 dans les établissements d'instruction supérieure et les corps savants de la Belgique".

Une médaille d'encouragement de 200 francs a été décernée au Docteur Emile Bertin (Faculté de Médecine de Montpellier), pour son travail intitulé "Etude pathogénique de la glycosurie embrassant l'histoire, les causes, la nature et le traitement de ce symptôme morbide".

 

Concours 1862-1864

Lauréat: le Docteur Léopold G.C.F. Miot (Hôpital Saint-Pierre, Louvain) a obtenu une médaille d'or de 500 francs pour son travail intitulé "La formation des globules du sang", présenté en réponse à la question "Démontrer par l'examen critique des travaux existants et par de nouvelles recherches, la formation des globules du sang".

 

Concours 1862-1863

Lauréat: le Docteur Bribosia (Namur) a obtenu une médaille d'or de 600 francs pour son travail intitulé "De l'opium dans la pratique obstétricale", présenté en réponse à la question "De l'opium dans la pratique obstétricale en se basant sur des faits cliniques et en envisageant la question du point de vue de la grossesse, de l'avortement, de l'accouchement à terme, de la délivrance, des couches etc."

 

Concours 1858-1860

Une médaille d'or de 400 francs, à laquelle les commissions administratives des Caisses de Prévoyance des bassins de Mons et de Charleroi ont ajouté une somme de 600 francs, a été décernée au Docteur Hyac. Kuborn (Seraing-sur-Meuse), pour son travail intitulé "Etude sur les maladies particulières aux ouvriers mineurs employés aux exploitations houillères en Belgique", présenté en réponse à la question "Exposer les causes, les symptômes, le caractère et le traitement des maladies particulières aux ouvriers employés aux travaux des exploitations houillères du royaume"

Concours 1856-1857

Une récompense consistant en une médaille d'or de 500 francs a été décernée au Docteur Martin Schoenfeld pour son travail intitulé "Recherches sur l'état sanitaire des houilleurs pendant la période de salubrité des mines en Belgique", et présenté en réponse à la question "Exposer les causes, les symptômes, le caractère et le traitement des maladies propres aux ouvriers employés aux travaux des exploitations houillères du royaume".

 

 

Concours 1856

Lauréat: le Docteur Amédée Aillaud (Hospices de Beaucaire) a obtenu une médaille d'or de 500 francs pour son travail intitulé "Des évacuations sanguines dans les maladies fébriles", présenté en réponse à la question "Quelles sont les indications et les contre-indications des évacuations sanguines dans les maladies fébriles?"

 

Concours 1851-1853

Lauréat: le Docteur N.Joly (Faculté des Sciences de Toulouse) a obtenu une médaille d'or de 600 francs pour son travail intitulé "Recherches sur le lait", présenté en réponse à la question "Exposer l'état de nos connaissances sur le lait. Déterminer par des expériences nouvelles l'influence qu'exercent sur la composition et sur la sécrétion de ce liquide animal, les divers genres d'alimentation et l'ingestion des matières médicamenteuses".

Une médaille d'or de 400 francs a été accordée au Docteur Decaisne (Faculté de Médecine de Gand), pour son travail intitulé "Des moyens d'éviter les amputations et les résections osseuses", présenté en réponse à la question "Faire connaître, d'après l'état actuel de la thérapeutique, les moyens d'éviter les amputations et les résections osseuses".

A la troisième question "Exposer l'influence respective des divers nerfs sur les mouvements de l'iris", des médailles d'encouragement ont été décernées à MM. Heyman (Docteur en médecine et en ophtalmologie, Dresde) et Jules Budje (Docteur en philosophie et en médecine, Bonn).

 

Concours 1848-1850

Lauréats: le Docteur Saucerotte (Officier de l'Université de France), pour son travail intitulé "Essai sur l'influence que les sciences physiques et chimiques ont exercée sur la connaissance de la nature intime et sur le traitement des maladies", présenté en réponse à la question "Donner un résumé de l'influence que les sciences chimiques et physiques ont exercée sur la connaissance de la nature intime et sur le traitement des maladies".

Le Docteur J.Crocq (ULB), pour son travail intitulé "De l'auscultation et de la percussion appliquées aux maladies de poitrine du cheval" et présenté en réponse à la question "Déterminer la valeur de l'auscultation et de la percussion appliquées aux maladies de poitrine du cheval; établir, par des faits, les lésions des organes thoraciques que ces méthodes permettent de diagnostiquer"

 

Concours 1847-1849

Une médaille d'or de 1.000 francs a été accordée au Docteur J.Crocq (ULB) pour son travail intitulé "Du traitement des fractures des membres", présenté en réponse à la question "Exposer les diverses méthodes de traitement en usage dans les fractures des membres; discuter leurs avantages et leurs inconvénients, en faire l'appréciation raisonnée et établir, par la théorie et l'expérience, quelle est celle qui doit obtenir la préférence".

 

Concours 1848

Une médaille d'encouragement de 500 francs a été décernée au Docteur F.-J.Malcorps (Louvain) pour son travail intitulé "De l'albuminerie ou maladie rénale de Bright", présenté en réponse à la question "Donner un résumé de l'influence que les sciences chimiques et physiques ont exercée sur la connaissance de la nature intime et sur le traitement des maladies"

 

Concours 1846-1848

Lauréat: le Docteur A.Laurent (Frasnes) a reçu la médaille d'or de 500 francs pour son travail intitulé "Essai sur l'état puerpéral, la nature et le traitement des maladies auxquelles cet état prédispose", présenté en réponse à la question "Décrire l'état puerpéral et éclairer par des faits la nature et le traitement des maladies auxquelles cet état prédispose"

 

Concours 1845-1847

En réponse à la question "Faites connaître l'influence que les marais et les polders exercent, spécialement en Belgique et dans les pays limitrophes, sur la santé et sur la durée de vie; indiquez les moyens de neutraliser cette influence en tout ou en partie, par des mesures d'hygiène tant publiques que privées", deux médailles ont été décernées, respectivement à M.Brasseur (Genappe) et à M.De Condé (médecin de régiment à Arlon); en outre, une médaille d'encouragement de 300 francs en or a été décernée au Docteur Jean-Edouard Cardo (Saint-Nicolas), pour son travail présenté en réponse à cette même question.

 

Concours 1846

Lauréat: Docteur Desaive (Bruxelles), pour son travail intitulé "Des usages agricoles du sel" et présenté en réponse à la question "Faire connaître les effets du sel commun, tant comme moyen d'améliorer et de conserver les fourrages que comme moyen préservatif contre les maladies des animaux herbivores servant à l'agriculture; indiquer la quantité de sel qu'on peut donner à chaque animal, eu égard à l'espèce à laquelle il appartient, à sa destination, à son âge, à son tempérament, à l'état de sa santé, à la localité qu'il habite, et aux autres conditions hygiéniques plus ou moins favorables dans lesquelles il peut se trouver; établir quels sont les meilleurs modes d'administration du même sel, soit à titre de condiment, soit pour le faire servir à la conservation des matières alimentaires, et enfin, signaler les accidents ou les maladies qui pourraient résulter de son usage à trop fortes doses".

 

Concours 1845

Une médaille d'or a été accordée au Docteur R.Chassinat (Saint-Germain-en-Laye, France), pour son travail intitulé "Des mesures et des précautions à prendre pour la conservation de la santé des détenus dans les maisons pénitentiaires soumises au régime de la séparation complète"; une médaille d'or a également été accordée au Docteur Ch.-A. Diez (directeur de la maison de force et de correction de Bruchsal, grand-duché de Bade), pour son travail intitulé "Des moyens les plus propres à conserver la santé des détenus soumis au régime de l'emprisonnement individuel". Ces deux médailles furent accordées pour leurs travaux présentés en réponse à  la question "Indiquer les mesures et les précautions à prendre pour la conservation de la santé des détenus dans les maisons pénitentiaires soumises au régime de la séparation complète"

 

Concours 1844-1845

Les Docteurs Brasseur (Genappe) et De Condé (médecin de régiment à Arlon) ont reçu chacun une médaille d'or de 300 francs pour leurs travaux rendus en réponse à la question "Faites connaître l'influence que les marais et les polders exercent, spécialement en Belgique et dans les pays limitrophes, sur la santé et sur la durée de vie; indiquez les moyens de neutraliser cette influence en tout ou en partie, par des mesures d'hygiène tant publiques que privées"

 

Concours 1844

Une médaille d'or a été accordée à titre d'encouragement au Docteur E.-A.Jacques (Sirod, Jura, Suisse), pour son travail intitulé "Essai sur l'emploi thérapeutique des ferrugineux" et présenté en réponse à la question "Faites l'histoire des médicaments ferrugineux; indiquez les formes les plus convenables pour leur administration, et les changements qu'ils peuvent subir dans les voies digestives et circulatoires".

 

Concours 1842-1843

Une mention honorable a été accordée au Docteur De Bruyn fils (Saint-Trond), pour son travail intitulé "De la chlorose et de l'anémie", présenté en réponse à la question "Faites l'histoire de la chlorose et de l'anémie; établissez par des faits cliniques et, autant que possible, par des expériences et des analyses chimiques, les caractères pathognomoniques et différentiels de ces maladies, ainsi que les symptômes qui les distinguent des affections organiques ou dynamiques qui peuvent les simuler".

Des mentions honorables ont également été décernées aux Docteurs Becquerelle et Rodier pour leurs travaux remis en réponse à la même question.