Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé Jean-Jacques Legros

(Séance du 24 novembre 1990)  

LES NEUROPHYSINES           

par Jean-Jacques LEGROS (Unité de Neuro-endocrinologie du service d’Endocrinologie – CHU de l’Université de Liège au Sart-Tilman), invité.

Les neurophysines sont des neuropeptides de poids moléculaire moyen (PM ± 10000), synthétisés en même temps que les nonapeptides neurohypophysiares actifs : vasopressine (AVP) et ocytocine (OT) (PM ± 1000°).  La mise au point originaledu dosage radioimmunologique des neurophysines en 1969 nous a permis de démontrer leur libération dans le sang périphérique simultanément à l’AVP et à l’OT, en quantité équimoléculaire, apportant ainsi un élément important pour la démonstration du mécanisme d’exocytose neurohypophysaire.

En dehors de l’utilisation du dosage des neurophysines comme indice direct de l’activité posthypophysaire en physiologie et en pathologie humaines dont nous nous rappellerons brièvement les principaux résultats, nous nous sommes particulièrement intéressés, ces deux dernières années, à l’utilisation des neurophysines, comme marqueurs neuro-endocriniens dans différentes affections neuropsychiatriques (dépression, état maniaque, schizophrénie) et neuro-endocriniennes (syndrome sécrétion inapproprié en ADH).