Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé de Michaël Bruneau

 

(Ont pris part à la discussion : MM. les Prs P. Vanderhoeft, J.D. Born et J. Brotchi).

LES TUMEURS EXTRAMÉDULLAIRES CERVICALES

par Michaël BRUNEAU (ULB), invité.               

Les tumeurs extramédullaires cervicales les plus fréquemment rencontrées sont les méningiomes et les tumeurs des gaines nerveuses comme les schwannomes et les neurofibromes. En raison de leur croissance extrêmement lente, celles-ci se manifestent par des symptômes très frustes et des signes cliniques subtils qui apparaissent au fil des années, en raison de la compression médullaire et de l’atteinte radiculaire. La douleur constitue un symptôme très fréquent. La prise en charge de ces tumeurs est principalement chirurgicale après un bilan d’imagerie complet. La voie d’abord dépend de l’extension tumorale. Les tumeurs purement intradurales s’abordent par voie postérieure, après réalisation d’une laminectomie. Les tumeurs qui présentent une extension extradurale le long de la gaine nerveuse, parfois jusqu’à la région latéro-cervicale, posent par contre des problèmes spécifiques car elles se retrouvent en contact direct avec les facettes articulaires et l’artère vertébrale. Une voie d’abord latérale peut alors s’avérer plus intéressante. Dans l’ensemble, le pronostic général et fonctionnel de ces lésions est excellent pour autant que la prise en charge chirurgicale soit adéquate.