Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé Joseph J. Hoet, membre titulaire

(Séance du 30 novembre 1991)

IMPORTANCE DES RÉGIMES ET LEUR INFLUENCE SUR LE DÉVELOPPEMENT FOETAL: fonction et structure du pancréas endocrine suite à la carence en protéines au cours de la vie intra-utérine

par Joseph J.Hoet, membre titulaire

 

L'état métabolique de la mère influence le développement foetal et peut modifier d'une façon spécifique la fonction et la structure d'organes cibles. Nos travaux cliniques ont montré que l'hyperglycémie maternelle est responsable de l'hypertrophie et de l'hyperplasie des îlots de Langerhans des nouveau-nés.

Nos travaux expérimentaux chez le rat confirment ces données cliniques. Si la mère est atteinte d'un diabète modéré, elle donne naissance à des nouveau-nés plus gros, qui présentent une hyperinsulinémie, une hyperplasie des îlots de Langerhans et des cellules ß. Nous avons démontré que dans ce cas la densité de vascularisation des îlots et du duodénum était fortement accrue. Nous avons montré également que les animaux atteints d'un diabète sévère donnent naissance à des ratons dont le poids est plus faible à la naissance et dont la masse des îlots de Langerhans est également réduite. Les cellules ß en culture ne parviennent pas à proliférer normalement. D'autres auteurs ont mis en évidence un contenu en insuline diminué. Nous avons également démontré que des altérations majeures existaient au niveau du tube digestif foetal: atrophie de la muqueuse duodénale.

Nos travaux actuels analysent l'effet d'une autre perturbation métabolique chez la mère, à savoir la carence protéique. Celle-ci modifie également le développement foetal et spécifiquement le pancréas endocrine et sa vascularisation. La carence protéique (8% au lieu de 20%) au cours de la gestation induit un poids réduit chez le foetus et le nouveau-né, ainsi qu'une modification majeure dans la fonction et la structure du pancréas endocrine. La capacité de prolifération des cellules ß et la taille des îlots sont significativement réduites. Dans ces conditions la vascularisation du tissu endocrine est significativement diminuée. In vitro, ces îlots montrent une capacité sécrétoire plus faible en présence de sécrétagogues.

L'objectif de cette étude est d'analyser, d'une part, l'adaptation structurelle et fonctionnelle du pancréas endocrine chez cette deuxième génération au cours de la gestation et, d'autre part, les conséquences de tels changements chez la troisième génération.

Ces travaux pourront apporter des notions nouvelles permettant de mieux percevoir les causes possibles du diabète, surtout dans les pays en voie de développement, et d'entrevoir une approche de sa prévention.