Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé Pierre Dejours, membre honoraire étranger

(Séance du 23 mars 1991)

VIE ET MILIEUX: DES ANIMAUX AQUATIQUES AUX ANIMAUX TERRESTRES ET À L'HOMME

par Pierre Dejours, membre honoraire étranger (Laboratoire d'étude des régulations physiologiques, Centre national de la recherche scientifique, Strasbourg)

Les animaux terrestres - vers terrestres, mollusques et crustacés terrestres, arachnides, insectes, vertébrés terrestres - ont en commun, de façon convergente, un certain nombre de caractères biochimiques, anatomiques et physiologiques. Pour le physiologiste, il est plus enrichissant de diviser les animaux en aquatiques et aériens que de les considérer selon les divisions classiques, par exemple invertébrés et vertébrés. Il n'existe aucune incompatibilité entre ces deux types de divisions. Simplement le classique arbre phylogénique se trouve traversé par une bande horizontale transphylétique qui sépare les animaux terrestres des animaux aquatiques, zone intermédiaire occupée par les animaux amphibies, certains crabes et la plupart des batraciens. L'étude des animaux amphibies nous aide à comprendre quelles adaptations sont nécessaires pour que des animaux, appartenant à différents phylums, aient pu au cours de l'évolution coloniser les terres émergées.