Académie royale de Médecine de Belgique

|

Recommandation de la commission de l'alimentation et de l'environnement concernant l'alimentation de la femme enceinte

La commission était composée de MM. A. De Vuyst, président,  A. Lafontaine, A.E. Lambert, R. Lambotte, P. Lefèbvre, H. Vis et R. Vokaer, ainsi que G. Verdonk (par cooptation).

 

            Les recommandations en sont les suivantes, que tant le médecin de famille que l’obstétricien se doit de faire connaître :

1.    Fractionner, l’alimentation en quatre repas au moins : petit déjeuner, déjeuner, collation, dîner, afin d’éviter les nausées en début de grossesse, ainsi que plus tard les pesanteurs et les tensions après les repas ;

2.    Eviter l’abus des sucreries qui font grossir et coupent souvent l’appétit au détriment des aliments riches en protéines, minéraux et vitamines ;

3.    Limiter l’apport de graisses sous formes de viandes grasses, fritures, charcuteries, pâtisseries ;

4.    Les repas comporteront, quotidiennement, et en quantité, fruits et légumes, nécessaires à la couverture normale en vitamines, minéraux et fibres ;

5.    Veiller à une bonne hydratation, en prenant des boissons tout au long de la journée, soit un litre à un litre et demi de liquide (eau, potages de légumes, lait entier ou écrémé, mais en évitant les limonades) ;

6.    Interdire les boissons alcoolisées ;

7.    Prescrire un supplément de fluor ;

8.    Le régime sans sel est inutile ;

9.    Interdire l’usage du tabac.

Séance du 26 octobre 1991.