Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé Joseph J. Hoet, membre titulaire

(Séance du 28 mars 1992)

IMPORTANCE DES RÉGIMES ET LEUR INFLUENCE SUR LE DÉVELOPPEMENT FŒTAL : FONCTION ET STRUCTURE DU PANCRÉAS ENDOCRINE SUITE A UNE CARENCE EN PROTÉINES AU COURS DE LA VIE INTRA-UTÉRINE     

par Joseph J. HOET, membre titulaire, et S. DAHRI, A. SNOECK, B. REUSENS-BILLEN et C. REMARCLE,  collaborateurs.  

Un régime isocalorique carencé en protéines (8 % versus 20 %) administré au cours de la gestation modifie la structure de la fonction du pancréas endocrine de la progéniture.

On observe une diminution de la prolifération cellulaire, taille des îlots, contenu en insuline et vascularisation des îlots chez le fœtus à 21,5 jours.  Associée à ces modifications, la sécrétion d’insuline est réduite quand elle est vérifiée in vitro sous stimulation des acides animés (arginine et leucine). 

Une altération fonctionnelle in vivo apparaît à divers stades de l’âge adulte chez cette progéniture dont l’alimentation est restée carencée de glycémies normales.  La tolérance en glucose est perturbée et associée à des taux d’insuline anormalement réduits.

En présence d’une carence protéinique se limitant uniquement à la gestation, la normalisation du régime n’induit qu’un rétablissement partiel de ces altérations.

Nos recherches mettent en évidence l’importance d’une alimentation normale en protéines pendant la gestation, afin de permettre un développement normal du pancréas endocrine garant d’un fonctionnement et d’une réponse adéquats au cours de la croissance et de l’âge adulte.