Académie royale de Médecine de Belgique

|

Prix Docteur Monique Govaerts

(Prix para-académique)

 

HISTORIQUE

À l'initiative de l'association sans but lucratif « Les Amis du Centre Antipoisons », il est institué, en 1999, un prix « Docteur Monique Govaerts » (triennal) en souvenir de celle qui fut la fondatrice, la directrice générale et l'administratrice du « Centre national pour la prévention et le traitement des intoxications », dit « Centre antipoisons », qu'elle anima pendant plus d'un quart de siècle.

 

OBJET

Le prix est destiné à récompenser des travaux d'ordre médical (*) ayant pour objet l'étude épidémiologique, le diagnostic, le traitement ou la prévention des intoxications, y compris les travaux visant à améliorer la sécurité des produits impliqués dans les intoxications.
Le prix pourra être décerné tous les trois ans, à une ou plusieurs personnes, porteuses d'un diplôme universitaire reconnu et âgées, au maximum, de cinquante ans, l'année de la clôture du prix. Si le prix est décerné à plusieurs lauréats, son montant est partagé entre eux. Si le prix n'est pas décerné, faute de candidatures jugées recevables, son montant est capitalisé.
Les travaux présentés à l'appréciation du jury seront rédigés en langue française, néerlandaise ou anglaise. Un résumé du travail en langue anglaise et de quatre pages au maximum, accompagnera la remise du travail.
L'appréciation des travaux est confiée à un jury de huit membres, composé, à parts égales, de membres désignés par l'Académie royale de Médecine de Belgique et par la « Koninklijke Academie voor Geneeskunde van België », Les personnes directement impliquées dans les travaux présentés, ne peuvent pas faire partie du jury, dont le président est désigné, en dehors de son sein, alternativement par l'Académie royale de Médecine de Belgique et la Koninklijke Academie voor Geneeskunde van België.
Le jury décide de tous les problèmes concernant la recevabilité des candidatures, sans possibilité d'appel. Les travaux non couronnés ne seront pas retournés aux auteurs.
Les intéressés sont priés d'adresser leur mémoire, leur curriculum vitae, ainsi qu'un résumé du travail en langue anglaise et de quatre pages au maximum, soit (et de préférence) sous format électronique via le formulaire ou à l'adresse contact(at)armb.be soit, en neuf exemplaires, au secrétariat de l'une des Académies, rue Ducale 1, à B - 1000 Bruxelles.


Auteurs titulaires d'un diplôme universitaire et âgés au maximum de 50 ans l'année de la clôture du prix. - Les membres titulaires  et associés des Académies sont admis. - Partage autorisé.

Clôture le 11 janvier 2021 - Prix: 4.000 euros.

Après 2021, les Prix Monique Govaerts et Joseph Lepoix seront fusionnés sous l'appellation Prix Monique Govaerts et Joseph Lepoix qui deviendra quadriennal.

(*) Dans sa séance du 19 décembre 1931, l'Académie a décidé qu'il faut entendre par « travaux d'ordre médical » ceux qui ressortissent à l'un ou l'autre domaine dont s'occupent les six Sections de la Compagnie. Il a été stipulé, en outre, que les termes « ordre médical » n'ont rien de restrictif. (Cf. arrêté royal du 2 juin 1928.)