Académie royale de Médecine de Belgique

|

Rapport de la Commission mixte des Eaux minérales

            La Commission mixte, composée de MM. J. La Barre, C. Heusghem, J. Beumer, J. Lecomte et P. Dumont, avec la participation de MM. P. Bastenie et H. Van Cauwenberge, pour l’Académie royale de Médecine, et de MM. R. Goubau, J. Lemli et A. De Schaepdryver, avec la participation de MM. G. Verdonk et P. De Moor, pour la « Koninklijke Vlaamse Academie voor Geneeskunde », a, suite à la réunion qu’elle a tenue le 29 janvier dernier, déposé le rapport suivant :

            « 1.  Les Académies de Médecine de Belgique assumeront encore une période d’une année le rôle qui leur a été attribué dans la reconnaissance des eaux minérales et thermales.

            » 2. Les Académies entreront en contact, pendant cette période avec les Académies ou institutions de même compétence des pays membres de la Communauté économiques européenne en vue de recueillir les informations nécessaires sur la position de ces institutions dans la reconnaissance des eaux minérales et thermales.

            » 3. Les Académies proposent que la compétence de la Commission actuelle ou d’une Commission nouvelle soit étendue et qu’elle puisse donner des avis sur tous les produits alimentaires utilisés en médecine en vue de rétablir la santé de l’homme malade (produits diététiques). »

            Ce rapport est adopté.

 Séance du 25 mars 1972.