Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé Mme Geneviève Aubert

(Séance du 26 février 2000)

PHOTOGRAPHIE ET CINÉMATOGRAPHIE MÉDICALES AVANT 1914 : RAPPORTS PRIVILÉGIÉS AVEC LES NEUROSCIENCES         

par Mme G. AUBERT (UCL), invitée.

Ce travail a été initié dans le cadre de l’étude de la vie et de l’œuvre d’Arthur Van Gehuchten (1861-1914), anatomiste et clinicien belge.  Ce professeur à l’Université Catholique de Louvain a été un utilisateur enthousiaste de la photographie et il a été un pionnier de la cinématographie.  Il a fait appel à ces techniques pour illustrer ses cours, ses conférences, ses articles et son traité de neurologie.  Ses plaques photographiques et ses films font actuellement l’objet d’une restauration.  Les pellicules nitrates originales sont les plus vieux films belges qui subsistent aujourd’hui ; ils sont conservés à la Cinémathèque Royale de Belgique.  L’histoire des débuts de la photographie et de la cinématographie médicales révèle le rôle majeur joué par des personnalités oeuvrant dans le domaine qui constitue aujourd’hui les « Neurosciences ». 

_______________