Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé Yvon Englert

(Séance du 26 janvier 2002)

L’ASSISTANCE MÉDICALE A LA PROCRÉATION CHEZ LES COUPLES PORTEURS DU VIRUS DE L’IMMUNODÉFICIENCE HUMAINE     

par Y. ENGLERT (Hôpital Erasme), invité, et coll.

Dans les pays développés, beaucoup de personnes infectées par le VIH conservent un bon état général grâce aux médicaments antiviraux et, de plus en plus fréquemment, désirent des enfants.  L’intérêt du recours à la procréation assistée et les stratégies de prévention de la contamination pendant la grossesse sont résumées, ainsi que l’évolution des considérations éthiques qui en découlent.  L’équilibre entre message de prévention et bénéfice pour les patients d’être assistés dans leur projet d’enfant, évolue dans le sens d’un intérêt grandissant pour l’intervention médicale afin d’éviter des prises de risque en dehors des structures de soins.

Nous présentons la structure développée à Erasme et les 35 premières demandes accueillies par notre équipe pluridisciplinaire.  Cette approche, cohérente au plan scientifique, respectueuse tant de l’autonomie des personnes porteuses du VIH que de l’intérêt essentiel pour l’enfant à naître, non infecté, comporte également l’immense avantage de permettre un accès à la parentalité sans rompre la constance et la cohérence du message de prévention de la contamination sexuelle.    

_____________________