Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé Jacques Donnez

(Séance du 24 mai 2003)

DE LA FÉCONDATION « IN VITRO » AUX CELLULES SOUCHES    

par J. DONNEZ (UCL), invité.

Tous les types cellulaires d’un organisme se forment au cours du développement embryo-fœtal à partir des cellules dites « souches » qui ont la propriété de s’y différencier en cellules spécialisées.  Le potentiel de différenciation des cellules souches s’amenuise au fur et à mesure que se développe l’embryon.  Durant les premiers jours après la fécondation, toutes les cellules sont totipotentes.  Implantées dans un utérus, chacune donnerait naissance à un organisme entier.  Au cinquième jour, l’embryon est une sphère creuse.  Le blastocyste est composé d’une couche cellulaire externe (futur placenta) et d’une masse cellulaire interne (bouton embryonnaire) qui renferme des cellules dites pluripotentes, incapables d’engendrer à elles seules un organisme complet.  Après l’implantation de l’embryon dans l’utérus, les cellules deviennent donc pluripotentes en s’engageant selon leur localisation dans une des lignées cellulaires à l’origine des feuillets embryonnaires (ectoderme, mésoderme et endoderme), précurseurs des différents groupes d’organes.  Enfin, les cellules unipotentes ne peuvent plus se différencier qu’en un seul type cellulaire. Blastocyte et « embryonic stem cells » L’embryon au stade de blastocyte (une centaine de cellules) est formé d’une cavité centrale de cellules du pourtour et d’une petite masse cellulaire interne, à un des deux pôles de la cavité.  Les cellules de la périphérie formeront le placenta tandis que les cellules en amas, au centre, sont à l’origine de l’embryon lui-même.  Ces cellules internes, appelées « embryonic stern cells » ou « cellules ES » ou encore « cellules embryonnaires pluripotentes » ont des qualités biologiques très remarquables.  Elles peuvent être soit cultivées, et reproduites à volonté, ou être conservées, ou transformées en cellules musculaires, nerveuses, cutanées, hépatiques, pancréatiques. Ce sont des cellules extraordinaires, en théorie des réservoirs susceptibles de remplacer les cellules ou tissus défaillants : ce sont de véritables cellules thérapeutiques ».

____________________