Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé Marc Crommelinck

(Séance du 29 mars 2003)

A PROPOS DES MÉCANISMES NEUROPHYSIOLOGIQUES ET DE LA RECONNAISSANCE DES VISAGES   

par  M. CROMMELINCK (UCL), invité.  

Au cours des deux dernières décennies, les mécanismes sous-tendant la perception et la reconnaissance des visages, ont fait l’objet d’une importante approche de type interdisciplinaire.  Ainsi nous avons assisté au développement, en psychologie, de modèles d’architectures cognitives au sein desquelles sont identifiées les opérations mentales (perceptives, mnésiques, langagières…) impliquées dans les traitements sur les visages.  D’autre part, de nombreuses études de neuropsychologie ont analysé les déficits spécifiques de traitement sur les visages suite à des dysfonctionnements du système nerveux central.  Enfin, des travaux de neurophysiologie (enregistrement cellulaire chez l’animal, imagerie cérébrale fonctionnelle chez l’homme) ont tenté de débrouiller l’extraordinaire complexité du réseau d’aires cérébrales impliquées dans ces différentes opérations.  Nous présenterons quelques-uns des travaux réalisés au sein de notre laboratoire et dans le cadre d’une action de recherche concertée, tant dans le domaine de la neurophysiologie que dans celui de l’imagerie cérébrales fonctionnelle.

____________________