Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé de Eric Verdin (Séance du 28 juin 2008)

L’INFECTION LATENTE PAR LE VIRUS HIV

par E. VERDIN (Université de Californie à San Francisco), invité.  

Malgré l'avènement de traitements dirigés contre HIV capable de supprimer la réplication du virus, une fois le traitement interrompu, le virus resurgit au même niveau qu'avant l'instauration du traitement. La capacité du virus à survivre les traitements actuels dépend de l'existence d'une petite population de cellules infectées contenant un virus HIV « dormant ». Une fois le traitement interrompu, le virus peut se réveiller et réessaimer l'infection. Notre laboratoire a établi récemment un modèle d'infection dormante (latente) par HIV in vitro. Ce modèle nous a permit d'étudier en détail les mécanismes responsables de la latence d'HIV ainsi que d'identifier certaines molécules qui forcent la réactivation de l'HIV dormant. 

_________________________