Académie royale de Médecine de Belgique

|

Françoise BARRE-SINOUSSI

Née à Paris (France) le 30 juillet 1947.

Elue Correspondant étranger le 30 novembre 1996.

Directeur de recherche INSERM et Professeur à l'Institut Pasteur.

Spécialité: Rétrovirologie.

Madame Barré-Sinoussi est titulaire d'une maîtrise de Biochimie et de plusieurs diplôme complémentaires en Chimie, Génétique et Virologie ainsi que d'une thèse de Doctorat d'Etat, elle entre à l'Institut Pasteur de Paris en 1970, dans le laboratoire d'Immunochimie du Dr Chermann où elle s'intéresse à la purification et à l'inhibition de différents virus. Trois ans plus tard, elle est attachée à l'Unité d'Oncologie virale du Pr Montagnier et s'y consacre d'abord à l'étude de l'expression des rétrovirus et de leur action tumorigène.Dès 1983, cependant, elle participe très activement à la découverte et à la caractérisation du virus du SIDA, observe le tropisme du VIH-1 pour les lymphocytes TCD4, décrit le pouvoir cytopathogène in vitro, identifie plusieurs protéines constitutives du virus, réalise le clonage de son génom et analyse la variabilité génétique de différents isolats viraux.

En 1988, l'Institut Pasteur crée le Laboratoire de Biologie des Rétrovirus et lui en attribue la direction. Elle précise alors sa distitution géographique des 9 sous-types de VIH-1, étudie leur filiation à partir du SJV contaminant les singes verts africains, décrit d'action du VIH sur les lymphocytes B, les thymocytes et les cellules du stroma -thymique, souligne la permissivité des cellules placentaires à l'infection.

Ses recherces sur l'infection par le VIH de souris transgéniques CD4+, ainsi que sur des vaccins anti VHI-1 complètent un remarquable ensemble de travaux qui font de Madame Barré-Sinoussi l'une des spécialistes du monde les plus réputées dans le domaine du SIDA. Elle est, en outre, chargée de plusieurs cours dispensés à l'Institut Pasteur et aux Universités de Paris VI et VII et donne de nombreuses conférences à l'étranger. Elle est l'auteur de 128 publications dans des Revues à Comité de lecture, de 89 chapitres dans des livres et de 178 communications à des congrès.