Académie royale de Médecine de Belgique

|

Robert GALLO

(C.)

Né à Waterbury (U.S.A) le 23 mars 1937. 

Elu Membre honoraire étranger le 31 mai 1997.

Directeur de "Institute of Human Virology"

Spécialité: Virologie.

Robert Gallo fait ses études de médecine à la Jefferson University, Philadelphie et à l'Université de Yale. Après sa résidence à l'Université de Chicago, il rejoint les NIH où il dirigea de 1972 à 1995 le Laboratoire de Biologie des cellules tumorales. Depuis 1995, il est Directeur de l'Institut de Virologie Humaine et Professeur de médecine à l'Université du Maryland à Baltimore.

Il doit sa réputation internationale à la découverte du premier rétrovirus humain (HTLV-I) et à la démonstration que celui-ci  est l'agent étiologique de la leucémie à cellule T de l'humain adulte. En outre, sa découverte de l'interleukin 2 a rendu possible la culture du virus HTLV-I et fut la première incursion dans le monde des interleukines.

En même temps que le groupe français de l'Institut Pasteur, il découvrit les rétrovirus, associés à l'immunodéficience acquise et fut le premier à identifier le rôle causal qu'ils jouent dans cette maladie. Récemment, il montra que 3 chimiokines (Rantes, MIP-I alpha et MIP-I Beta) sont des inhibiteurs de l'infection par HIV, ce qui eut pour conséquence immédiate la découverte du rôle de co-récepteur pour HIV joué par le récepteur de ces chimiokines.

Il est le leader incontesté de la rétrovirologie humaine. C'est un grand homme, aux qualités humaines remarquables. 


Il est membre de 25 sociétés scientifiques et est le lauréat de nombreux prix et distinctions.