Académie royale de Médecine de Belgique

|

Vidéo et résumé de Fabienne Liebens

 

PRÉVENTION PRIMAIRE DU CANCER DU SEIN : SITUATION EN 2012

par Mme F. LIEBENS (CHU - Hôpital St.-Pierre), invitée.         

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent et la première cause de mortalité par cancer chez la femme. Le taux mortalité sur incidence est de un sur quatre en Belgique. La Belgique est parmi les pays européens celui où le taux d’incidence est le plus élevé! Malgré des avancées considérables dans le dépistage et les traitements, le cancer du sein demeure un véritable fléau épidémiologique dans les pays développés. En conséquence des efforts urgents sont nécessaires dans le domaine de sa prévention primaire. Toutes les femmes devraient être encouragées à éviter les risques tels qu’alcool, obésité, sédentarité, prise d’hormones non contrôlée en suivant les conseils d’hygiène de vie qui les protègeraient également des risques cardiovasculaires et du diabète. Elles devraient aussi être informées des bénéfices apportés par l’allaitement maternel de longue durée et une première grossesse précoce. Il est admis que la prévention primaire doit s’attacher à cerner pour chaque individu un profil de risques personnels. Aujourd’hui des progrès indiscutables ont été réalisés dans l’identification des femmes à risque pouvant réellement bénéficier d’interventions préventives.

_______________________

Madame Liebens a aussi publié un article dans les Proceedings of the Belgian Royal Academies of Medecine