Académie royale de Médecine de Belgique

|

Vidéo et résumé de Philippe Hennart

MÉDECINE HUMANITAIRE ET COOPÉRATION UNIVERSITAIRE AU DÉVELOPPEMENT : SYNERGIES POSSIBLES

par M. Ph. HENNART (ULB), invité.       

Pour nos médecins, participer à l’aide humanitaire favorise les capacités d’observation des personnes et des services de santé, incite à la recherche, surtout opérationnelle et  fait  réfléchir à l’adéquation des formations dispensées en Belgique comme dans les pays en développement (PED).

L’aide humanitaire peut provenir de diverses sources dont les Organisations non Gouvernementales (ONG). Nos Universités participent aussi à cette forme de solidarité, soit en soutenant ces ONG, soit en s’impliquant dans la Coopération Universitaire au Développement (CUD).  Si cette dernière aide est limitée aux volets formation et recherche, elle peut, cependant, bien orientée, répondre aux besoins des plus pauvres.

Pour montrer tout l’intérêt réciproque d’une collaboration de  nos Universités à l’aide humanitaire, je prendrai pour exemple la malnutrition protéïno-énergétique,  une pathologie qui touche les  plus pauvres.

______________________________