Académie royale de Médecine de Belgique

|

Michel JOUVET

(Valentin Marcel)

Né à Lons Le Saunier (France) le 16 novembre 1925. 

Elu Correspondant étranger le 23 mai 1992 .

Membre honoraire étranger le 28 mai 1994. 

Professeur émérite de l'Université de Lyon.

Le Docteur Jouvet a étudié à la Faculté de Médecine de Lyon où il a soutenu sa thèse en 1956. Il est nommé en 1961 Professeur Agrégé de Médecine expérimentale et Biologiste des Hôpitaux de Lyon. Nommé professeur de Médecine expérimentale en 1968, il devient chef de ce Département au sein duquel il dirige l'unité 52 de l'Institut national de la Santé et de la Recherche médicale et le laboratoire associé 162 (puis 1195) du Centre national de la Recherche scientifique. Le Pr Jouvet a été élu en 1977 à l'Académie des Sciences de Paris, dans la section Biologie humaine et des Sciences médicales. Membres de nombreuses organisations scientifiques, il est l'auteur ou le co-auteur de 300 publications scientifiques. Il a reçu le Prix Laborde de la Société de Biologie en 1961, le Prix Bing de l'Académie suisse des Sciences médicales en 1966, le Prix Petit d'Ormoy de l'Académie des Sciences en 1966, l'Intra-Science Award (Los Angeles) en 1981, le Prix de la Fondation pour la Recherche médicale en 1983, et la Médaille d'Or du Centre national de la Recherche Scientifique en 1989.

Il a reçu les insignes de Commandeur de l'Ordre national du Mérite (1988) et d'Officier de la Légion d'Honneur (1990).

Les contributions les plus importante du Pr Jouvet se situent dans le domaine de l'étude du sommeil. C'est en effet à lui que l'on doit la mise en évidence d'un troisième état de vigilance, qu'il baptise sommeil paradoxal et qui représente un phénomène différent du sommeil classique à ondes lentes. Il en étudie la phylogénie et l'ontogénie et la démontre ainsi sa seule présence chez les homéothermes et sa précession postnatale. Il précise alors la fonction onirique du sommeil paradoxal en développant sa théorie d'une programmation génétique itérative préservant l'individuation psychologique.