Académie royale de Médecine de Belgique

|

Né à Saint-Gérard le 20 septembre 1921.

Élu Correspondant régnicole le 20 décembre 1969.

Membre titulaire le 26 novembre 1977 (cinquième section).

Membre honoraire le 26 janvier 2008.

Décédé à Auderghem le 9 février 2020.

Professeur à l'université de Bruxelles.

Spécialités : pharmacie et chimie analytique.

Agrégé de l'Enseignement Supérieur en Sciences Pharmaceuriques.

Professeur émérite à l'Université Libre de Bruxelles

Médaille commémorative de la guerre 1940-1945.

Médaille de la résistance.

Officier de l'Ordre de Léopold.

Prix Achille Herlant

Très tôt repéré par son maitre, le professeur Louis Maricq, il fut invité à rejoindre son laboratoire et à participer aux enseignements de chimie pharmaceutique inorganique, de chimie analytique et de toxicologie. Il s’intéressa aux méthodes physicochimiques d’analyse des médicaments et des toxiques dont l’électrodialyse et la chromatographie en phase gazeuse et, plus tard, à l’absorption atomique.

Il rédigea ainsi avec son collègue Romain Ruyssen de l’Université de Gand un ouvrage de référence dans le domaine, les « Principes de Chimie Physique à l’Usage des Pharmaciens » qui montra toute sa modernité et son souci de développement et de promotion des sciences pharmaceutiques.

Au départ de son maître, il reprit ses enseignements et s’adjoint de brillants collaborateurs, en la personne des professeurs Gaston Patriarche et Michel Hanocq.

Il manifesta aussi une grande activité en toxicologie en créant de toutes pièces un laboratoire collaborant avec le Centre Anti-Poisons et spécialisé dans l’analyse des toxiques minéraux. Il fut également un des fondateurs du Laboratoire Central de Toxicologie.

Il créa la Fondation « Médicaments et Société ».  Ses mérites furent reconnus dans de nombreuses instances telles la Commission des Médicaments, le FNRS ou la Pharmacopée Européenne.