Académie royale de Médecine de Belgique

|

Guy ROUSSEAU

Né à Molenbeek-Saint-Jean le 8 juin 1939. 

Elu membre correspondant régnicole le 15 mai 1993.

Elu membre titulaire le 27 mai 2000.

Membre honoraire depuis le 8 juin 2014.

Professeur à l'Université catholique de Louvain.

Spécialités: Mécanisme d'action des hormones - Contrôle de la transcription des gènes - Développement.

Docteur en médecine de l'UCL en 1964, il retourne à Montréal, où il avait fait son 4ème doctorat, dans le service de Médecine Interne de Jacques Genest (Hôtel-Dieu), un pionnier du système rénine-angiotensine-aldostérone. Guy Rousseau y entreprend une recherche sur ce thème et est diplômé Master of Science de l'Université McGill en 1966. Afin d'élucider le mécanisme d'action des hormones stéroïdes, il travaille successivement dans les laboratoires de Jean Crabbé à l'UCL (1967-68), Hubert Chantrenne à l'ULB (1969), Gordon Tomkins à l'Université de Californie-San Francisco (1970-73).

En 1975 Guy Rousseau présente sur ce sujet une thèse d'Agrégation de l'Enseignement Supérieur à l'UCL et fonde son groupe de recherches à l'ICP (futur Institut de Duve) comme mandataire permanent du FNRS.

Il devient directeur de l'Unité facultaire "Hormones et Métabolisme" en 1981, Professeur Ordinaire en 1989 et Professeur émérite en 2004. Guy Rousseau a consacré sa carrière à l'enseignement, à sa Faculté de Médecine (secrétaire académique de 1990 à 1994 et Président du Département de Biochimie et de Biologie Cellulaire de 1994 à 2000), et surtout à la recherche sur le contrôle de la transcription des gènes par les hormones et les facteurs de spécificité tissulaire.

Auteur de 200 publications et titulaire de deux chaires Francqui, Guy Rousseau a reçu plusieurs distinctions scientifiques dont les prix Pfizer et Smith-Kline-Beecham, l'European Mack Forster Award, le Rik & Nel Wouters Prize for Cancer Research (avec Louis Hue), l'International Prize of Physiology Lucien Dautrebande (avec Louis Hue) et le Prix quinquennal du Gouvernement.