Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé de Antoine Bondue, invité


HÉRÉDITÉ ET MALADIES CARDIOVASCULAIRES : VERS UNE MÉDECINE PERSONNALISÉE   

par Antoine BONDUE (Service de Cardiologie – Hôpital Erasme, ULB), invité.             

­­­­­Les maladies cardiovasculaires se développent à l’intersection de nos prédispositions génétiques et de facteurs acquis, dont notre exposition environnementale et notre mode de vie. Par l’accumulation des connaissances, la génétique cardiaque occupe un rôle grandissant en clinique, permettant de répondre à une démarche diagnostique, pronostique et prédictive. Stratifier le risque par rapport aux maladies cardiovasculaires devient une réalité tant pour les maladies cardiaques rares, que pour des affections communes. Par une meilleure connaissance des mécanismes moléculaires responsables des affections cardiovasculaires, la génétique cardiaque ouvre les portes à la modélisation des maladies cardiovasculaires, à des thérapies ciblées, et à une médecine personnalisée.