Académie royale de Médecine de Belgique

|

Résumé de Guido Bommer, invité

NOUVEAUX ASPECTS DU MÉTAbolisme glucidique dans les maladies neuromusculaires et les cancers

par Guido BOMMER (Service de Biochimie-Recherche métabolique – UCLouvain), invité. 

Dans sa présentation, le conférencier illustre que la recherche de nouvelles voies biochimiques dans le métabolisme central du carbone peut encore mener à des découvertes médicalement pertinentes.

Dans la première partie, il explique comment la découverte d'une nouvelle modification post-traductionnelle (appelée ribitolphosphorylation) pourrait conduire au développement d'approches thérapeutiques pour une maladie neuromusculaire rare.

Dans la deuxième partie, il parle de la façon dont des progrès récents changent la façon dont nous voyons l'organisation de voies biochimiques.

Lorsque la plupart des gens pensent au métabolisme cellulaire, ils pensent à des interconversions de métabolites dans des voies bien définies. Dans ces voies, les réactions sont catalysées par des enzymes extrêmement spécifiques. Pourtant, la réalité est différente. De nombreuses enzymes n'agissent pas seulement sur leur substrat physiologique, mais aussi sur des substrats structurellement proches. Cela conduit à la production de produits secondaires qui peuvent être toxiques pour les cellules. Pour prévenir cette toxicité, il existe des enzymes dédiées qui éliminent ces produits secondaires ou les transforment en métabolites utiles. Selon le contexte, ces enzymes ont été appelées enzymes de réparation, de nettoyage ou d'assainissement de métabolites.

Enfin, le conférencier montre que certaines enzymes de réparation jouent un rôle clé dans le métabolisme cellulaire et sont nécessaires pour permettre la coexistence des principales voies métaboliques. À l'avenir, certaines de ces enzymes pourraient devenir des cibles thérapeutiques dans le cancer et d'autres maladies.