Académie royale de Médecine de Belgique

|

14 mars 2018. Michel Drancourt: Contributions de la paléomicrobiologie à l'histoire des maladies infectieuses. - Vidéo


Nous avons créé il y a une vingtaine d'années le champ de la Paléomicrobiologie qui consiste à réaliser le diagnostic rétrospectif des maladies infectieuses à partir d'échantillions d'environnement, d'échantillons d'animaux ou d'échantillons humains anciens. Lorsque ce diagnostic est réalisé, il convient ensuite de caractériser le microorganisme ancien responsable de la maladie infectieuse ainsi diagnostiquée.
Nos travaux de recherche ont été particulièrement contributifs aux diagnostiques des épidémies anciennes de peste, mais également des épidémies de typhus ancien, ainsi que d'autres maladies infectieuses anciennes telles que le Bartonellose.
Les données ainsi acquises éclairent les données anthropologiques ainsi que les données historiques et permettent à ces champs disciplinaires de continuer à faire des travaux de recherche sur des bases diagnostiques solides.